BFM Auto

Le véhicule discount, la solution pour louer moins cher

Lorsque l’on a besoin d’un véhicule pour un déménagement ou pour partir en weekend, il est judicieux de se tourner vers le principe de la location de véhicule. Mais parfois, cela peut coûter (très) cher. La voiture discount arrive en trombe pour résoudre ce problème.

Un véhicule discount, c’est quoi?

Le véhicule discount, c’est un volant, un moteur, quatre roues, et tout le reste. Ça ressemble à un véhicule classique? C’est normal. La formule "discount" ne désigne pas le véhicule mais l’organisme qui met ses véhicules à votre disposition.

Ce sont généralement les véhicules "de base" qui sont proposés en location discount: des utilitaires, des citadines, ou encore des petites berlines. N’espérez donc pas trouver des grandes sportives ou encore des limousines dans les établissements discount.

Où peut-on trouver des enseignes de location discount?

Vous cherchez à louer un véhicule pour pas cher? Vous pouvez compter sur la majorité des enseignes de la grande distribution qui vous proposeront une large gamme de véhicules à des prix (vraiment) très attractifs.

Vous pouvez également vous tourner vers les courtiers qui jouent le rôle d’intermédiaires entre vous et les agences de location. L’idée est simple: vous versez le prix de la location au courtier qui aura préalablement négocié avec l’agence de location le tarif de l’offre qui vous intéresse. Une fois le paiement effectué, vous n’avez plus qu’à vous rendre dans l’agence pour récupérer votre véhicule.

Combien faut-il débourser pour "rouler discount"?

La différence de tarif entre une location classique et une location discount est assez… ahurissante. Comptez une dizaine d’euros par jour, kilométrage illimité! Certaines enseignes peuvent même pousser encore plus loin et descendre le prix à 5 euros par jour. Comme dirait le proverbe, il faut toujours réserver le meilleur pour la fin. Néanmoins, avant de vous précipiter sur le téléphone pour effectuer votre réservation, sachez qu’il faut généralement rajouter à cette tarification le coût de l’assurance et/ou des différentes options.

Antoine Lepeu