BFM Business

Pourquoi la Mustang du film Bullitt reste un mythe

Une copie de la Mustang Fastback verte utilisée dans le film Bullitt.

Une copie de la Mustang Fastback verte utilisée dans le film Bullitt. - Ford Motor Europe

La toile s’est enflammée ces derniers jours autour d’une possible édition limitée d’une Mustang "Bullitt". Si Ford a démenti, le possible revival d’une Fastback vert foncé rappelle à quel point cette version particulière de la Mustang reste un mythe.

La déclinaison 2018 de la Ford Mustang pourrait disposer d’une série spéciale "Bullitt", ornée du même vert que la voiture de Steve McQueen dans le film éponyme de Richard Yates. Sur un forum de fans de la belle Américaine, Mustang6G, une page de catalogue décrit une Mustang "2018 Bullit GT", avec une teinte extérieure "Highland Green Metallic". Comme la Mustang de Steve McQueen.

Des réactions de fans exacerbés

Le coupé est une version Fastback GT équipée du V8 5 litres, avec la nouvelle boite automatique 10 vitesses. Ford a malheureusement douché hier les espoirs des fans de la Mustang et de Bullitt: la société a démenti avoir créé ce sticker avec spécifications, ont déclaré des porte-parole du constructeur à divers médias américains comme le site Jalopnik.

Que Ford ne soit pas encore prêt à annoncer sa série spéciale, ou que des fans aient simplement rêvé cette version inédite de la Mustang moderne, une chose est sûre: la pony-car verte de Bullitt fait partie des versions les plus mythiques de la célèbre Américaine. Les mentions autour de cette voiture font immédiatement réagir les fans.

Ainsi, en début d’année, l’un des deux exemplaires utilisé pour le tournage du film a été retrouvé au Mexique. L'engouement autour du modèle et de sa mythique couleur avait alors été relancé pendant plusieurs semaines, jusqu'à ce que la voiture soit bien authentifié comme un des exemplaires du film, estimé à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Ford ne propose pourtant plus cette teinte "Highland Green". Seules des teintes de carrosseries rouges, grises, jaunes, bleues ou noires sont actuellement disponibles. En Europe, selon une étude menée par la marque à l'ovale bleue, 31% des acheteurs choisissent leur Mustang en gris.

Ce sticker laissait présupposer l'arrivée d'une nouvelle série limitée de Ford Mustang.
Ce sticker laissait présupposer l'arrivée d'une nouvelle série limitée de Ford Mustang. © Copie d'écran Mustang6G

Les 50 ans de Bullitt en 2018

Le mythe nait de la passion de Steve McQueen pour l’automobile. Lorsqu’est tourné Bullitt, la Mustang est sortie quatre ans plus tôt. Elle incarne à cette époque la voiture de la jeunesse américaine. Elle tranche en effet avec les grandes berlines de plus de 5 mètres que conduisent les Américains. Franck Bullitt, le héros joué par Steve McQueen, conduit la fameuse Mustang.

Le film se cristallise sur la scène de 10 minutes de course-poursuite dans les rues de San Francisco, entre la Mustang et la Dodge Charger R/T du méchant. Selon la légende du film, Steve McQueen aurait personnellement convaincu le maire de San Francisco d’autoriser le tournage dans cette partie de la ville. Il pilote lui-même dans une grande partie de la séquence. Déjà célèbre, la Mustang passe au rang de mythe.

Pour finir sur cette Mustang "Bullitt", il reste une once d’espoir. Le 17 octobre 2018, le film de Richard Yates célèbrera son 50e anniversaire. L’occasion d’une petite série spéciale pour l’occasion?

Pauline Ducamp