BFM Business

Paris: opération de sensibilisation sur le respect des passages piétons avant le renforcement des contrôles

De nombreux automobilistes ont été contrôlés ce mercredi dans trois quartiers de la capitale. Les policiers ont dressé 59 contraventions pour refus de priorité aux piétons sur les passages cloutés. Les contrevenants ont pu échapper à la nouvelle sanction (retrait de 6 points de permis) en participant à un stage de sensibilisation.

Depuis septembre, le code de la route se montre plus dur avec les automobilistes qui ne céderait pas la priorité à un passage clouté. Désormais, un conducteur qui s’engage alors qu’un piéton s’apprête à traverser risquera un retrait de six points sur son permis de conduire et une amende de 125 euros (90 euros pour l’amende forfaitaire minorée).

Afin d’informer les automobilistes des nouvelles sanctions encourues, les policiers ont mené ce mercredi une vaste opération pédagogique de sensibilisation au respect des règles de priorité aux piétons dans les quartiers Opéra (9e arrondissement, Madeleine (8e) et Concorde (7e), rapporte Le Parisien.

Stage de sensibilisation 

Au total, les opérations de contrôle ont abouti à 59 contraventions pour refus de priorité aux piétons sur les passages cloutés. Mais les automobilistes pouvaient exceptionnellement échapper à la contravention en participant à un stage de sensibilisation de 45 minutes. Une alternative acceptée par la plupart des contrevenants.

L’entrée en vigueur des nouvelles sanctions est quant à elle prévue pour le 1er novembre. Date à laquelle les contrôles de terrain seront renforcés. La vidéoverbalisation permettra également aux agents de sanctionner les automobilistes à distance.

Depuis le début de l’année, 14 piétons ont été tués à Paris. Soit la moitié des 28 tués sur la route dans la capitale en 2018. "Cette dérive des chiffres m’inquiète beaucoup", a fait savoir au Parisien le préfet de police, Michel Delpuech, avant d'ajouter qu'il souhaitait voir les automobilistes "entrer dans la culture du piéton". 

P.L