BFM Auto

La Mini Cooper de The Italian Job

Trois Mini pour voler de l'or à Turin, tel est le scénario de The Italian Job, sorti en 1969.

Trois Mini pour voler de l'or à Turin, tel est le scénario de The Italian Job, sorti en 1969. - -

Mettre beaucoup d’or dans une toute petite voiture, voilà le pitch de The Italian Job (L’or se barre), un film anglais qui met en scène la voiture la plus célèbre de la décennie outre-Manche: la Mini.

Elle a tout d’une grande! Ce n’est pas une punchline de publicité pour la Mini, mais elle s’adapte parfaitement au rôle joué par la plus célèbre des petites Anglaises dans le film The Italian Job, réalisé en 1969 par Peter Collinson. Le pitch du film est assez simple: Charlie Crocker, interprété par Michael Caine, compte dérober quatre millions de livres en lingot d’or dans des camions de transports de fonds à Turin (Italie). Pour transporter l’or dans sa fuite, il fait le choix d’un petit modèle compact et rapide: l’Austin Mini Cooper.

La Mini est LA voiture des années 60 en Grande-Bretagne, du Swinging London et d’une volonté d’allier le pratique à l’insolence. Pratique et passe-partout, c’est certainement ce qui a séduit Charlie Crocker: la Mini est une voiture idéale pour prendre la fuite en milieu urbain, surtout quand John Cooper s’est penché sur son cas.

La Mini est née en 1959 d’une volonté politique lancée au milieu des années 50 de créer une petite voiture accessible et peu gourmande en carburant, après l’affaire du Canal de Suez (1956). Né de la fusion d’Austin et d’un autre constructeur (qui possède MG), British Motor Corporation (BMC) conçoit alors la Mini, mélange de pratique et d’innovation technologique.

La Mini Cooper est championne d'Europe des rallyes en 1962, un titre qui démontre son agilité, très utile pour une course-poursuite dans les rues de Turin.
La Mini Cooper est championne d'Europe des rallyes en 1962, un titre qui démontre son agilité, très utile pour une course-poursuite dans les rues de Turin. © MINI

De la ville au rallye de Monte-Carlo

Côté design, son look de petit cube en fait une voiture passe-partout, avec environ 3 mètres de long. C’est la Smart de l’époque, la possibilité de remplir l’habitacle de bagages en plus. Ce look a d’ailleurs beaucoup divisé dès sa sortie. Technologiquement, la Mini est aussi à la pointe avec un moteur transversal à l’avant et donc une traction avant, quand la norme est la propulsion. La boîte de vitesses sous le moteur, les 60 chevaux et le centre de gravité assez bas, en plus de son poids mini (700kg maximum), lui donnent un véritable agrément de conduite. Agrément repéré dès le tout début des années 60 par John Cooper.

Ingénieur de F1, il amène la Mini en rallye avec la puissance du quatre chevaux boostée à 65 chevaux, des feux ronds à l’avant et des carburateurs. La Mini est championne d’Europe des rallyes en 1962, un autre très bon argument pour figurer au casting de L’or se barre. En 1969, Micheal Caine aurait pu choisir la version 5 portes de la Mini, sortie la même année, pour charger l’or plus facilement. Un remake de The Italian Job a été tourné en 2003, avec Charlize Theron. La Mini fait toujours partie du casting, mais se décline également dans sa version moderne, depuis le rachat par BMW en 2000.

Lundi: Choupette dans La Coccinelle à Monte-Carlo

Pauline Ducamp