BFM Auto

La Fisker Karma revient… avec un nouveau nom

-

- - Karma

Les repreneurs de l’éphémère marque reviennent avec une version mise à jour de son seul véhicule: la Karma. Peu de changement, si ce n’est le nom. Appelez-là désormais la Karma Revero.

La Fisker Karma ça vous dit quelque chose? Dessinée par le fondateur de l’entreprise, Henrik Frisker, qui avait notamment travaillé précédemment sur la BMW Z8 et l’Aston Martin DB9, la Karma était une jolie berline hybride rechargeable équipée de deux moteurs électriques de 120 kW et d’un moteur GM de 2 litres quand les batteries étaient à plat.

La production de la Karma a démarré en 2011, mais s’est arrêtée fin 2012. Avec les nombreux problèmes de fiabilité de ce modèle, Fisker a été contraint de se déclarer en faillite en 2013 et Henrik a démissionné de sa propre société. L’affaire a été reprise en 2014 par le groupe chinois Wanxiang, qui a donc renommé la marque du nom de son seul modèle, vu que le fondateur n’était plus là, avec le bon espoir de faire revivre cette Karma.

Et c’est aujourd’hui une réalité. Désormais produite en Californie (la Karma d’origine était assemblée en Finlande), la nouvelle Karma s’appelle maintenant la Revero… et il n’y a pas beaucoup de changements à signaler. La marque, qui précise avoir corriger les erreurs de jeunesse de la première version, vient de diffuser une première photo et un clip. 

Seul mystère, le panneau solaire sur le toit, qui alimentait à l’origine la batterie du système de climatisation, devrait désormais réellement améliorer l’autonomie du véhicule. Réponse le 8 septembre, date officielle de présentation de ce (pas vraiment) nouveau modèle.

Julien Bonnet, avec Top Gear