BFM Business

Île-de-France: une prime de 2500 euros pour le "rétrofit" d'un véhicule thermique en électrique

La technique du rétrofit consiste à extraire la mécanique d'origine, le moteur, le réservoir et le pot d'échappement pour les remplacer par un moteur électrique, une batterie et un boîtier électronique destiné à piloter cette nouvelle motorisation.

La technique du rétrofit consiste à extraire la mécanique d'origine, le moteur, le réservoir et le pot d'échappement pour les remplacer par un moteur électrique, une batterie et un boîtier électronique destiné à piloter cette nouvelle motorisation. - BFM AUTO

La région capitale ouvre à tous les franciliens le bénéfice d'une prime de 2500 euros pour ceux qui optent pour le rétrofit, transformant une voiture essence ou diesel en véhicule électrique. Le dispositif était déjà ouvert aux artisans et aux PME en Île-de-France.

Alors qu'il bénéficie déjà d'un coup de pouce de l'État au plan national, le rétrofit, procédé de conversion de véhicules thermiques en véhicules électriques, bénéficie d'une aide financière de la région Ile-de-France.

L'exécutif régional met en place une prime de 2500 euros destinée à tous les particuliers résidant en Ile-de-France, afin d'encourager le passage à la voiture électrique.

Tous les franciliens possédant un véhicule de plus de cinq ans pourront changer de motorisation dans ce cadre", explique la région qui affiche aussi pour objectif "d'encourager une filière industrielle francilienne dans ce domaine".

En ajoutant la prime d'État à la conversion, qui profite déjà au rétrofit au même titre que l’achat d’un véhicule électrique d’occasion, les Franciliens les plus modestes (revenu fiscal de référence par part inférieur à 18.000 euros) bénéficieront de 5000 euros plus 2500 euros, soit 7500 euros d'aides pour convertir leur véhicule.

Au moins 5000 euros d'aides pour convertir une citadine

Les Franciliens dont les revenus sont plus élevés (revenu fiscal de référence par part supérieur à 18.000 euros) qui bénéficient, eux, de 2500 euros d'aide à la conversion de leur voiture thermique telle une citadine, pourront recevoir 5000 euros d'aides en tout.

La technique du rétrofit consiste à extraire la mécanique d'origine, le moteur, le réservoir et le pot d'échappement pour les remplacer par un moteur électrique, une batterie et un boîtier électronique destiné à piloter cette nouvelle motorisation.

Le dispositif d'aide régjonale au rétrofit, avait été développé par l'Ile-de-France, dans le cadre du plan "Changeons d'air", déjà ouvert pour les artisans et les TPE/PME franciliennes.

Frédéric Bergé