BFM Auto

Google veut "coller" les piétons aux capots... pour leur bien

La compagnie américaine Google a déposé un brevet de bande adhésive pour protéger les piétons.

La compagnie américaine Google a déposé un brevet de bande adhésive pour protéger les piétons. - Google

La compagnie californienne Google a déposé un brevet pour un dispositif supposé réduire les blessures de piétons éventuellement heurtés par sa voiture autonome, la Google Car.

Les voitures autonomes promises par Google, Tesla et autres ont beau se vouloir sûres, elles ne peuvent pas -encore- éviter ce qui est parfois inévitable: une collision avec un piéton. Dans les cas de figure où la reprise en main du pilote automatique par le conducteur arriverait trop tardivement, ou encore si l'intelligence artificielle ne détecte pas l'engagement soudain d'un piéton, n'ayez crainte car Google à pensé à tout. Le géant de Palo Alto à déposé un brevet mardi dernier qui s'avère surprenant mais bien pensé, pour réduire les blessures éventuellement infligées à un piéton.

Un airbag extérieur, comme sur la Volvo V40 ? Un champ magnétique protecteur ? Cherchez toujours. Non, les GAFA ont beau être des fers de lance en matière de recherche technologique, certaines inventions font appel aux "vieilles recettes" et au bon sens.

Piétons et mouches, même combat ? 

Souvenez-vous du peu reluisant, mais ô combien salvateur rouleau de papier tue-mouches. C'est tout à fait ce à quoi Google à du penser, en déposant le brevet d'une bande collante, siégeant sur le capot du véhicule, pour protéger les piétons. Comment, direz-vous ?

Désolé, la place est prise. Essayez avec une Google Car la prochaine fois !
Désolé, la place est prise. Essayez avec une Google Car la prochaine fois ! © Natacha Mercier

En partant du principe que lors d'une collision avec un piéton, ce dernier peut être entraîné sur le véhicule jusqu'à que le conducteur freine et le projette de nouveau, l'exposant à un choc violent avec une autre surface, voire même une autre voiture. C'est en tout cas ce que précise le brevet du 17 mai.

Selon le document officiel, Google déclare que "l'avant du véhicule pourrait être équipé d'une bande adhésive spéciale qui adhère au piéton et le maintient en contact avec la carrosserie (...) de manière à prévenir une éjection". Une couche protectrice est supposée protéger le dispositif et s'effriter pour libérer la partie collante en cas de collision.

-
- © -
Tirée du brevet déposé par Google, ce schéma montre comment le piéton est supposé rester accroché au véhicule en cas de collision.
Tirée du brevet déposé par Google, ce schéma montre comment le piéton est supposé rester accroché au véhicule en cas de collision. © Google

Rien n'indique par contre comment un victime potentielle pourrait être décollée de la Google Car, ni même que Google à vraiment l'intention de mettre en place cette invention. Les piétons pris dans du papier tue mouches, ce n'est donc pas pour tout de suite, mais l'idée est séduisante.