BFM Business

Départ en vacances: comment bien préparer sa voiture

58,4% des Français craignent la panne mécanique sur la route des vacances. Pneumatiques, niveaux, papiers indispensables, voici quelques conseils pour aborder sereinement votre trajet.

C’est le premier week-end des départs en vacances, avec un trafic qui s’annonce chargé dès ce vendredi matin. Pour éviter d’ajouter au stress du trafic et des bouchons, les ennuis mécaniques, voici quelques conseils avant de prendre votre voiture pour partir en vacances, comme 3 Français sur 4, selon un sondage Toluna pour e-plaque.

Les pneumatiques, l’organe crucial de sécurité

Garagistes, assureurs, associations de sécurité routière, tous vous le diront. Si vous n’avez le temps de vérifier qu’un élément mécanique, c’est celui là: les pneumatiques. C’est en effet a seule partie de la voiture en contact avec la route, pour une surface qui équivaut à 4 cartes postales. 

Vérifiez tout d’abord la pression, à froid. Les pressions à respecter (normales ou si le véhicule est chargé) sont souvent indiquées dans la portière côté conducteur. Mieux vaut d’ailleurs pour les longs trajets sur autoroute surgonfler légèrement ses pneus ( de 0,2 à 0,3 bars supplémentaires). Attention en effet aux pneus sous-gonflés, qui entraînent une tenue de route dégradée, hausse distance freinage, risque d’éclatement sur autoroute.

Au-delà de la sécurité, c’est aussi une question de finances. Des pneus à la mauvaise pression, c’est plus de consommation, des pneus qui s’usent aussi plus vite, et donc qu’il faudra les changer plus souvent. Quand on vérifie la pression des pneus, on vérifie aussi celle de la roue de secours. Pour les véhicules plus récents, il est bon de savoir où se trouve la galette, ou si la bombe anti-crevaison n’est pas périmée.

Voir et être vu

Il fera très beau ce week-end sur la route des vacances, un réservoir de lave-glace plein est indispensable. on va rencontrer des moustiques, des insectes, des petits projectiles sur l’autoroute. On vérifie aussi l’état des balais d’essuie-glace, puis on nettoie pare-brise et phares, avant de prendre la route, comme à chaque pause si nécessaire. Avant de partir, vérifiez aussi la hauteur des phares. Trop haut, c’est dangereux, trop bas aussi.

Doit-on passer chez le garagiste ?

53% des Français disent y passer avant de partir. Certains garagistes soulignent de leur côté que dans les faits, les conducteurs partent moins longtemps en vacances, et donc négligent plus ces petites visites annuelles. Si votre voiture est bien entretenue, ou récente, avec donc des passages programmés régulièrement chez le garagiste, votre trajet jusqu’à votre lieu de villégiature devrait bien se passer. 

Si vous n’êtes pas familiers avec la vérification des niveaux (huile, liquide de refroidissement, liquide de freins etc), que vous vous posez des questions sur l’état de vos plaquettes, ou encore sur le filtre de votre climatisation, n’hésitez pas à passer sur le garagiste. 

Mieux, combinez ce rendez-vous avec votre révision annuelle, ou votre contrôle technique, si votre voiture doit le passer dans les semaines à venir. Certes, cela demande un petit budget supplémentaire (entre 65 et 85 euros), mais avec un contrôle plus strict et 130 points de contrôle vérifiant les principaux points de sécurité, une fois passé, vous êtes sûr de partir avec une voiture en bon état. Et d’évitez le camion plateau le premier jour des vacances. 

Avoir tous les documents nécessaires

Dernier conseil : savoir où sont tous les papiers du véhicule (carte grise, attestation d’assurances, son permis de conduire, vignette du contrôle technique…). Cela évite de tout chercher dans un moment critique. La Prévention Routière conseille aussi de les prendre en photos pour toujours les avoir sur soi, dans son smartphone.

que faut-il avoir obligatoirement dans la voiture

Vérifiez que votre gilet jaune et votre triangle, tous deux obligatoires, sont bien dans l’habitacle (135 euros d’amende). L’éthylotest est obligatoire, mais vous ne serez pas verbalisés si vous n’en avez pas. Mieux vaut aussi avoir une boite d’ampoules. Elle n’est certes pas obligatoire, mais vous devez être capable de remplacer un feu en cas de contrôle. Il vous faut également un constat.

Pauline Ducamp