BFM Business

Coronavirus: à Dubai, des radars pour faire respecter le confinement

-

- - File - khaleejtimes

La ville des Émirats arabes unis utilise ses radars pour vérifier que les personnes qui circulent sont bien autorisées à sortir de chez-eux dans le cadre du confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Ils flashent chaque voiture mais il ne s'agit pas d'un problème technique Les radars de Dubaï sont désormais utilisés pourr vérifier les autorisations de sortie des habitants de la première ville des Emirats Arabes Unis. 

Pour sortir, les citoyens doivent en effet remplir un formulaire en ligne sur internet ou par sms, explique un article de Motor1. Leur plaque renseignée, les radars peuvent donc identifier s'il ont une bonne raison de sortir... ou pas. En cas de manquement, l'amende d'environ 500 euros se veut assez dissuasive, l'équivalent de notre amende de 4e classe à 135 euros pour sortie sans motif valable. 

Il ne faut donc pas trop être étonné si on se retrouve flashé même à une vitesse réglementaire. Si la plaque n'est pas recensée parmi celles autorisées à circuler, l'amende est envoyée directement au domicile du propriétaire du véhicule. Le fichier peut toutefois identifier s'il s'agit d'une voiture d'une entreprise autorisée ou des services de secours pour ne pas générer trop de contraventions injustifiées.

Les particuliers qui auraient oublié de demander l'autorisation peuvent également contester l'amende en transmettant après-coup un justificatif expliquant la raison de leur sortie: un ticket de caisse de pharmacie ou l'ordonnance d'un médecin par exemple.

Julien Bonnet