BFM Business

Carte – Le Sud-Ouest, paradis de la voiture d’occasion

Pour 1000 habitants, 101 voitures d’occasion sont achetées en Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, contre seulement 64 en Ile-de-France, selon des chiffres du site spécialisé en petites annonces automobiles AutoScout24.

Pour 1000 habitants, 101 voitures d’occasion sont achetées en Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, contre seulement 64 en Ile-de-France, selon des chiffres du site spécialisé en petites annonces automobiles AutoScout24. - Franck Fife - AFP

Les habitants du Grand Sud-Ouest, de la Charente à Montpellier, en passant par Toulouse, sont les premiers acheteurs de voitures d’occasion, selon une étude publiée par AutoScout24 en partenariat avec le spécialiste de la data AAA Data.

En 2016, les ventes de voitures d’occasion ont encore représenté plus de 3 ventes sur 4 en France. Si la croissance des ventes d’occasion est restée inférieure à celle des voitures neuves (+1,5% pour l’occasion, contre +5,1% pour les véhicules neufs), les Français ont acheté au total 5,64 millions de voitures d’occasion l’année dernière. Et c’est surtout dans le Grand Sud-Ouest que l’occasion cartonne, selon une étude réalisée par le spécaliste de l’analyse de données AAA Data pour le site de vente de voitures en ligne AutoScout24.

Plus de besoin en zones rurales

Pour 1000 habitants, 101 voitures d’occasion sont achetées en Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, alors que seulement 64 voitures d’occasion pour 1000 habitants s’écoulent en Ile-de-France. AutoScout24 met en avant la plus forte demande de voitures d’occasion dans les régions rurales qu’urbaines.

"Ces chiffres sont liés à la densité de population, souligne Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24. Plus la densité de population est faible, plus le besoin de mobilité est grand. Le moyen le plus économique pour se déplacer reste alors la voiture d’occasion. Plutôt qu’un véhicule neuf, le conducteur a plus intérêt à acheter une voiture d’occasion, quitte à changer plus souvent".

Forte demande d'occasions récentes et d'occasions très anciennes

AutoScout24 compte 2,5 millions de véhicules en vente sur son site de petites annonces spécialisé dans l’automobile. Seule exception à cette règle: la Bretagne. Dans cette région, qui mêle comme l’ancienne Aquitaine, grandes villes et zones rurales, 84 voitures d’occasion seulement sont vendues pour 1000 habitants, le 2e chiffre le moins important. "Les Bretons n’achètent pas pour autant plus de voitures neuves, le réseau de transports en commun y est certainement mieux développé", ajoute Vincent Hancart.

Les voitures d’occasion qui se vendent le plus sont les occasions très récentes ou les très anciens modèles de plus de 10, voire 15 ans. AutoScout24 a enregistré l’année dernière une hausse d’environ 30% des annonces postées par des particuliers pour de vieux modèles. Les interdictions de circuler dans Paris, voire demain dans d’autres grandes villes, ont pu favoriser cette hausse. Et la qualité des voitures de plus de 15 ans est certainement aujourd’hui meilleure qu’il y a une dizaine d’années.

Pauline Ducamp