BFM Business

Carburant: votre station-service a-t-elle été réapprovisionnée?

La retour à la normale devrait se faire durant le week-end

La retour à la normale devrait se faire durant le week-end - Capture d'écran BFMTV

CARTE INTERACTIVE - Le retour à la normale dans les stations-service à sec d'Ile-de-France est très progressif et pourrait prendre plusieurs jours.

Le retour à la normale dans les stations-service à sec d'Ile-de-France sera très progressif et pourrait prendre plusieurs jours, malgré la reprise jeudi du travail des chauffeurs de camions de carburants, qui étaient en grève depuis vendredi dernier à l'appel de la CGT. 

La CGT-Transports a appelé à une levée du mouvement, après une réunion mercredi soir au ministère des Transports avec l'ensemble des syndicats, qui a abouti à un nouveau calendrier de discussions avec les employeurs du transport routier sur les conditions de travail et de salaires du secteur.

L'approvisionnement "reprend progressivement dans les stations touchées et devrait permettre un retour à la normale dans les prochains jours", a prévenu Bison Futé. Même si "tous les dépôts de carburants d'Ile-de-France ont repris les chargements", "tout ne sera pas résolu vendredi", confirme une porte-parole de l'Union française de l'industrie pétrolière (Ufip), dont 217 stations du réseau francilien (550 stations) étaient "en rupture complète" jeudi en fin de journée, la situation étant restée "quasi normale" ailleurs. Le groupe Total a ainsi annoncé vendredi qu'il dénombrait 60 stations-essence en rupture sur les 340 de son réseau francilien, à la suite des difficultés d'approvisionnement liées à la grève des conducteurs de camion de matières dangereuses qui a pris fin jeudi.

Selon la carte interactive du site mon-essence.fr, mise à jour directement grâce aux signalements des internautes en temps réel, et qui portent sur la France entière, des centaines de stations sont en situation de pénurie partielle ou totale.

En parallèle, un arrêté de la préfecture de Police, pris jeudi, va assouplir la circulation des camions transportant des produits pétroliers dont le poids est supérieur à 7,5 tonnes, entre vendredi et mardi prochain, afin de faciliter le réapprovisionnement des stations-service.

Xavier Allain avec AFP