BFM Auto

Pénurie de carburant: les astuces pour consommer moins

40% des stations-service en Ile-de-France sont touchées ce mercredi par la pénurie.

40% des stations-service en Ile-de-France sont touchées ce mercredi par la pénurie. - Benjamin Cremel - AFP

Les transporteurs de carburant ont entamé ce mercredi leur sixième jour de grève, avec plus de 600 stations touchées. Voici quelques conseils pour adapter votre conduite et retarder le passage à la pompe.

La grève des transporteurs de carburant est entrée dans son sixième jour ce mercredi. Hier soir, selon l’application mon-essence.fr, 630 stations-services étaient touchées par une pénurie partielle, 252 étaient totalement à sec. Sur Twitter, les photos de file aux stations postées par des usagers se multiplient, notamment en Ile-de-France où 40% des stations-service sont en difficulté.

Pour retarder le passage à la pompe, voici quelques conseils pour consommer moins. Et en cette période un peu tendue à la pompe, évitez au maximum de vous rendre à une station avec un réservoir encore suffisamment plein. Il peut en effet être tentant de faire un "plein de précaution" mais cela ne fait qu'entretenir le risque de pénurie. 

1. Adoptez une conduite souple, et éviter le point mort

Évitez au maximum de freiner ou d'accélérer brutalement et suivez les consignes de réduction de la vitesse. Sur un trajet de 100 km sur autoroute, rouler à 120 km/h au lieu de 130 km/h peut faire économiser un litre de carburant pour seulement quatre minutes supplémentaires.

Le surrégime est également à proscrire car il entraîne logiquement une surconsommation importante de carburant, le bruit du moteur et le compte-tours sont là pour vous indiquer le moment idéal pour passer une vitesse. Sur les voitures récentes, respectez les indicateurs de passage de rapports pour optimiser chaque changement.

Si vous êtes équipé d'un régulateur de vitesse, il est également conseillé de l'utiliser pour lisser vos accélérations et décélérations en augmentant ou en diminuant la vitesse désirée. Le système optimisera en effet davantage l'adaptation de la vitesse de votre véhicule que si vous le faites avec les pédales. Cela vaut plutôt sur les voies rapides.

En ville, dans les montées notamment, vous pouvez aussi réduire la consommation en roulant plus lentement alors que le régulateur poussera la voiture à conserver sa vitesse. Et si vous pensiez économiser du carburant en roulant au point mort, c'est faux. Lorsque les roues tournent dans le vide, le moteur continuera d'être alimenté pour tourner au ralenti, ce qui ne sera pas le cas si vous utilisez le frein moteur.

2. Ne laissez pas tourner le moteur

Si vous disposez d’un véhicule relativement récent, il est recommandé de couper le moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt pour une durée d’au moins une minute (ce sera fait automatiquement sur les véhicules équipés de systèmes type "Start & stop"). Cela peut être le cas à un long feu rouge, devant une barrière de passage à niveau ou lorsque vous attendez de récupérer un passager. Les moteurs modernes utilisent peu d’énergie pour redémarrer et ils resteront assez chaud pendant le temps d’arrêt. Au démarrage de votre véhicule, il vaut mieux souvent rouler lentement pendant les premières minutes que de laisser le moteur tourner à l’arrêt avant de partir.

3. Votre voiture n’est pas un frigo

Avec les températures en hausse, il peut être tentant de pousser la climatisation. Or, elle peut entraîner une surconsommation de 25% en ville et 10% sur route. Après votre départ, attendez donc un peu que le moteur chauffe avant de la lancer, afin d’éviter une surconsommation.

Enfin, dernier conseil en cette période compliquée, délestez-vous de tout ce qui est inutile dans votre auto, l'alourdit et augmente donc sa consommation. Comme le coffre de toit du précédent grand week-end.

Julien Bonnet et Pauline Ducamp