BFM Business

Xbox: Microsoft s'attend à des "stocks sous tension jusqu'à la fin de l'année"

Phil Spencer, le patron de la branche Xbox chez Microsoft était l'invité de la matinale de BFM Business ce vendredi. Il a reconnu que la demande en Xbox risquait de dépasser l'offre pour les fêtes de fin d'année.

"Il y a eu beaucoup d'enthousiasme à l'ouverture des précommandes pour les consoles et elles sont parties très vite", a reconnu vendredi Phil Spencer, le patron de la branche Xbox chez Microsoft, invité de la matinale Good Morning Business.

Microsoft a présenté il y a quelques semaines deux nouvelles consoles, la Xbox Series X (500 euros) et la Xbox Series S (300 euros), une version sans lecteur de disque. Elles sortiront le 10 novembre mais les précommandes sont déjà ouvertes.

A l'instar de la PlayStation 5, en rupture de stock sur tous les sites marchands quelques heures après l'ouverture des précommandes, la Xbox Series X, la plus puissante, est rapidement devenue introuvable.

De nouvelles consoles en stock avant Noël

Phil Spencer a assuré que d'autres consoles seraient mises sur le marché avant les fêtes de Noël. Une période charnière pour Microsoft, car de nombreuses Xbox sont attendues sous le sapin.

Même si nous allons rendre disponible de nouvelles consoles, je m'attends à ce que la demande soit plus forte que l'offre cette année. Mais nous ferons de notre mieux", a assuré Phil Spencer. "Ceux qui ont vraiment envie d'avoir une console d'ici Noël devront rester attentifs et surveiller les sites des revendeurs"

Selon le patron de la branche Xbox, le manque de stock est en partie lié au Covid-19, qui a provoqué des retards sur la chaîne d'approvisionnement, mais pas seulement. "Aujourd'hui, il faut rappeler que les consoles sont des produits technologiques complexes. Il faut du temps pour les fabriquer. Mais la raison principale reste la forte demande des clients et nous les fabriquons aussi vite qu'on le peut".

Pour l'instant, seule la Xbox Series X souffre d'un manque d'approvisionnement. La version sans lecteur de disque ne rencontre pas le même succès. Phil Spencer mise pourtant sur cette dernière: "Sur le long terme, le prix est l'élément clé pour nos clients".

Le cloud gaming ne tuera pas le marché des consoles

Ces dernières années, les services de cloud gaming se multiplient. Ils permettent de profiter de jeux vidéo en streaming via internet sur n'importe quel écran, comme un smartphone.

Microsoft en propose un en version bêta, permettant de jouer sur ses appareils Android. Pour Phil Spencer, le développement de ce marché ne signe pas pour autant l'arrêt de mort des consoles de jeu.

Il y a déjà des millions de personnes qui jouent sans console et ça continuera. Les gens continuent à acheter des téléviseurs alors qu'ils regardent de plus en plus la télévision sur leur smartphone. Et certains continuent à acheter des enceintes alors que la plupart écoutent de la musique sur leur téléphone avec des écouteurs", fait remarquer Phil Spencer. "La sensation quand on joue sur une console et qu'on a une grande télévision est totalement différente et nous pensons qu'elle perdurera."
https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech