BFM Business

Plus de 400.000 euros de dons récoltés pour les hôpitaux par les youtubeurs Mcfly et Carlito

-

- - YouTube

Les youtubeurs Mcfly et Carlito ont organisé jeudi un "Maradon" pour les hôpitaux de France, en direct sur YouTube. En 11 heures, ils ont récolté plus de 400.000 euros.

“Le Président Emmanuel Macron est venu sur le chat”, rigole Carlito. “Il a lâché un com”, lui répond McFly. “Mais il a pas fait de don”, taquine Carlito. En l’espace de onze heures, les youtubeurs David Coscas et Raphaël Carlier, alias Mcfly et Carlito, ont réussi à récolter plus de 400.000 euros pour les hôpitaux français en organisant un direct sur YouTube.

Le compte officiel du chef de l'Etat a effectivement inscrit un message d'encouragement sur la plateforme de Google, peu avant 17 heures. 

Jeudi à 9 heures du matin, les deux youtubeurs aux 5,48 millions d’abonnés ont débuté un "Maradon" en direct sur leur chaîne, qui s'est achevé aux alentours de 20 heures

Tout au long de la journée, des personnalités se sont succédées pour répondre à des quiz, participer à des jeux ou encore chanter, à l’instar des acteurs Guillaume Canet et Pierre Niney, des chanteuses Pomme et Chris ou encore des vidéastes Cyprien, Natoo et Lena Situations.

Près de 500 euros récoltés chaque minute 

Pour encourager les spectateurs à faire des dons, Mcfly et Carlito s’étaient fixés des défis en fonction des montants récoltés. Quand la barre des 100.000 euros a été dépassée, Carlito s'est par exemple fait une crête.

Les spectateurs pouvaient effectuer un don directement sur le chat YouTube grâce à leur compte Gmail. À 18h30, 200.000 euros avaient déjà été récoltés par ce biais. Il était aussi possible de donner via la plateforme Leetchi où la cagnotte était de 90.000 euros en fin d'après midi. Soit 490 euros récoltés chaque minute. 

Au final, plus de 400.000 euros ont été récoltés, dont 144.000 euros sur la cagnotte Leetchi et plus de 270.000 euros sur YouTube. Le duo devra donc, comme promis, poser nu pour les élèves d'une école d'art. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech