BFM Tech

Wikipedia déclaré irresponsable

WIkipédia est pour l'instant intouchable devant la loi car n'est pas l'auteur des articles. Les fautes reviennent aux internautes qui éditent le contenu sur le site.

Le 2 novembre, le Tribunal de Grande Instance de Paris a débouté 3 plaignants de leur demande de 68 000 euros de dommages et intérêts pour « atteinte à la vie privée » et « diffamation ». En cause : les préférences sexuelles dévoilées au détour d’un article. Le TIG a considéré que Wikipedia et la Fondation Wikimedia (propriétaire de l’encyclopédie en ligne) étaient hébergeur et non auteur d’œuvre éditoriale. Selon l’ordonnance du TIG Wikipedia ne peut être tenu responsable du contenu du site.

En France, les hébergeurs sont soumis à la loi sur la confiance dans l’économie numérique (LCEN). Ce n’est que si le contenue est explicitement pédopornographique, raciste ou négationniste que l’hébergeur est tenu de retirer l’article sans délai.

En cas de diffamation et d’atteinte à la vie privée, c’est au juge de trancher. Si l’hébergeur est déclaré irresponsable, les plaignants peuvent se tourner vers l’auteur de l’article incriminé à partir d’une identification de l’adresse IP…

C’est contre cette « immunité » que les deux élus de l’Hérault sont montés au créneau lundi, demandant un renforcement de la surveillance des sites en ligne.

Louis Chenaille