BFM Business

Un robot créé pour féconder des rhinocéros en voie d'extinction

-

- - RAYMOND ROIG / AFP

Les rhinocéros blancs du nord sont en voie d'extinction. Pour sauver l'espèce, des chercheurs en robotique ont créé un petit robot pour inséminer une femelle rhinocéros. Car leur système reproductif très complexe nécessite un dispositif particulier.

Le rhinocéros est une espèce en danger. L’animal est victime de braconnage à cause de sa corne qui se revendrait plus chère que l’or, entre 40.000 et 50.000 euros le kilo, selon l'ONG WWF. Beaucoup de rhinocéros sont donc mis à l’abri dans des réserves. Se pose alors la question de la reproduction pour faire perpétuer l’espèce. Tout particulièrement pour le rhinocéros blanc du nord, en voie d’extinction. Le dernier mâle est décédé l’année dernière. Ses deux filles sont encore en vie mais elles ne peuvent pas se reproduire.

La tâche s’annonce complexe. Des échantillons de sperme ont été conservés mais les deux dernières femelles de l’espèce étant infertiles, il ne reste aucun ovule viable. Les scientifiques du zoo de San Diego spécialisés dans la reproduction, entendent recréer un gamète à partir de cellules de peau des deux femelles rhinocéros blanc du nord encore vivantes. L’idée est ensuite de féconder l’ovule et d’implanter l’embryon dans l’utérus d’une autre sous-espèce de rhinocéros blanc: celle du sud. Un animal jouerait donc le rôle de mère porteuse.

Sciences
Sciences © Université de San Diego

Un appareil reproducteur en "tire-bouchon" 

C’est là que le bât blesse. L’appareil reproducteur des femelles est l’un des plus complexes. Il mesure plusieurs dizaines de centimètres et le chemin est empêché par de nombreux obstacles. Le passage des spermatozoïdes est donc très compliqué. La tâche est encore plus ardue quand il s'agit de venir implanter un embryon. Les scientifiques du zoo de San Diego ont alors décidé de se tourner vers des chercheurs en robotique de l’université de San Diego, a repéré le média américain Wired

Ces derniers sont spécialisés dans la fabrication de "cathéters robotiques". Ce dispositif est normalement destiné à soigner des êtres humains. Mais il convient parfaitement à l’insémination des rhinocéros: il est souple et peut être contrôlé. Il peut ainsi passer sans problème dans le col de l’utérus en forme de tire-bouchon de la femelle rhinocéros.

Le but de toute cela est de "produire une population autosuffisante de rhinocéros blancs du Nord, d'abord en captivité, puis dans leur habitat naturel en Afrique", explique Barbara Durrant, directrice du département reproduction du zoo de San Diego. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech