BFM Tech

Un pirate tchèque condamné à tourner une vidéo antipiratage

-

- - Capture vidéo MojePiratstvi.cz

Incapable de payer une lourde amende, un pirate tchèque a tourné une vidéo en faveur de la lutte contre le téléchargement illégal et a dû en faire la promotion.

En République tchèque, on ne badine pas avec le droit d’auteur. Mais la justice est parfois disposée à des aménagements de peine. C’est ce qui est arrivé à Jakub F., condamné à trois ans de prison avec sursis et à verser 373.000 dollars, essentiellement à Microsoft, pour avoir piraté et partagé films, chansons et logiciels pendant plusieurs années.

Devant son incapacité à payer l’amende, la Business Software Alliance, une association d’éditeurs de logiciels représentant certains plaignants, lui a proposé une autre solution : jouer son propre rôle dans une vidéo en faveur de la lutte contre le téléchargement pour dissuader d’autres internautes de suivre son exemple.

La vidéo, intitulée The Story of my piracy, présente, sur une bande-son assez anxiogène, l’histoire du jeune homme. "Pendant huit ans, j’ai partagé des logiciels piratés. Je pensais que je ne faisais rien de mal et être un trop petit poisson pour me faire attraper. Mais j’avais tort", a expliqué Jakub F. au site TorrentFreak.

Mais la punition ne s’arrête pas là. Non seulement le jeune homme a dû avouer ses fautes dans cette vidéo, mais il devait aussi dépasser les 200.000 vues pour échapper à l’amende. Elle a été publiée sur un site administré par le "repenti" et sur YouTube. Ce 27 novembre, elle a déjà été vue plus de 410.000 fois sur le site de partage de vidéos. Le contrat est rempli.

Téléchargement : le créateur de Wawa Mania condamné à verser 15 millions d'euros

Cécile BOLESSE