BFM Tech

Twitter remplace ses étoiles par des cœurs et se prend des coups

-

- - AFP

Exit la liste de favoris, place aux "j'aime" plus positifs et engageants. Mais ce changement n'est pas du goût de tout le monde et provoque une levée de boucliers.

Sur les réseaux sociaux, on ne badine pas avec les icônes. Aujourd’hui, Twitter a relégué au placard l’étoile qui permettait aux utilisateurs d’ajouter un tweet à leur liste de favoris. L’étoile est désormais remplacée par un cœur dont la signification est légèrement différente. Comme sur Facebook, il indique que l’utilisateur "aime" ce tweet. "Nous voulons rendre l’utilisation de Twitter plus facile et plus gratifiante, et nous savons que l’étoile pouvait être déroutante, surtout pour les nouveaux utilisateurs. Vous pouvez aimer beaucoup de choses, mais tout ne peut pas être votre favori", tente d'expliquer Akarshan Kumar, chef produit chez Twitter, dans une note de blog.

Ce changement peut paraître anodin. Il a pourtant provoqué un rejet viscéral chez beaucoup d'utilisateurs qui ont du mal à dire "je t'aime" à un tweet. Il faut dire que cette action est beaucoup moins neutre que le simple ajout d'un tweet à une liste de favoris, comme on le ferait avec un article que l'on trouve intéressant. Ainsi, une info sur une catastrophe humanitaire qui fait le tour de Twitter pouvait être sélectionnée avec l'étoile. Mais il est difficile de faire la même chose avec un cœur.

Face à ce que certains considèrent comme de la positivité dégoulinante, les réactions "anti-cœur" se sont rapidement structurées autour du mot-clé #FavGate ou #jesuisfav.

D'autres sont moins violents et adoptent une attitude plus potache.

Et, comme d'habitude, les responsables marketing en profitent pour faire mousser leurs marques...

La fin du favori peut-être résumée en un Gif animé qui a le mérite de mettre tout le monde d'accord.

Gilbert Kallenborn