BFM Tech

Twitter prêt à briser le plafond des 140 signes

-

- - AFP

Le réseau de microblogging compte élargir l’espace d’expression de ses utilisateurs en autorisant des textes plus longs. Pourtant, la limite de 140 signes est devenue presque sa marque de fabrique.

Toujours à la recherche d’une bonne idée pour capter de nouveaux utilisateurs, Twitter s’attaque à l’une des principales caractéristiques de ce service : les 140 signes par message. D’après des sources anonymes interrogées par Re/Code, un nouveau produit serait en préparation pour permettre aux utilisateurs de dépasser cette sacro-sainte limite, devenue presque une marque de fabrique. Pourtant, à l’origine, la limite des 140 signes découlait d’une exigence technique.

Lorsque l’entreprise a créé son service en 2006, elle a calé la longueur des messages sur celle des SMS, qui se limitait à 160 signes. Twitter voulait alors profiter de la popularité des messages mobiles pour faire décoller son propre produit. Le calcul était le suivant : 140 signes pour le message et une réserve de 20 signes pour pouvoir ajouter l’identifiant de l’utilisateur. Mais aujourd’hui, avec la généralisation des smartphones, cette limite n’a plus vraiment de sens.

Une limite qui était déjà dépassée

Par ailleurs, ce plafond de 140 signes peut déjà être dépassé. Depuis avril dernier, il est possible de retweeter un tweet en ajoutant un commentaire. Celui-ci restant limité à 140 signes, cela multipliait du coup par deux la limite maximale autorisée de signes pour un tweet. Depuis 2012, il est par ailleurs possible d’agrémenter votre court message de contenu multimédia, grâce à la fonctionnalité Twitter Cards, qui permet d’intégrer une vidéo ou une photo par exemple.

Mais en fin de compte, ces fonctionnalités ne sont que des stratégies de contournement. Il est logique que Twitter réfléchisse à un changement plus radical, donnant plus de liberté à l’utilisateur. Reste à savoir quel impact peut avoir la disparition de la limite de 140 signes sur l’usage de Twitter. Est-ce que cela provoquera un afflux de nouveaux utilisateurs ? Ou bien les twittos vont-ils rester succincts dans leurs communications ? Difficile de présager de l’avenir. De son côté, Twitter n’a fait aucun commentaire sur le sujet.

Source :

Re/Code

Gilbert Kallenborn