BFM Business

"The Last of Us Part II", le premier blockbuster dont l'héroïne est homosexuelle

Sony a dévoilé, ce lundi à l'occasion de l'E3 de Los Angeles, une nouvelle bande-annonce de la suite de son jeu à succès pour PlayStation. Ellie, l'héroïne, a grandi et son attirance pour les femmes semble s'être confirmée, ce qui en fait, dans l'univers du gaming, un personnage principal atypique.

L'orientation sexuelle du personnage principal de The Last of Us, sorti en 2013, avait fait couler beaucoup d'encre. Dans l'extension du jeu vidéo Left Behind de 2014, une scène – remarquée pour sa justesse – où elle donne un baiser à son amie Riley, levait le voile sur cette question. Le personnage était alors une adolescente qui luttait pour sa survie dans un monde post-apocalyptique en proie à des humains "infestés" par un virus, proches de zombies. Lors de sa conférence à l'E3 (Electronic Entertainment Expo 2018), salon consacré aux jeux vidéo à Los Angeles, Sony a livré dans une bande-annonce de nouveaux éléments sur "The Last of Us Part II".

Dans la cinématique présentée dans le trailer, Ellie, devenue une femme, embrasse un nouveau personnage Dina, sans se soucier des personnes qui les entourent sur la piste de danse. L'homosexualité d'Ellie ne semble plus faire objet de débat et confirme le potentiel de ce type de personnage. Sony a confié, comme pour le premier épisode, à la société américaine de développement de jeu vidéo Naughty Dog le soin de poursuivre l'histoire. D'abord sorti sur PS3, l'extension disponible un an après avait été incluse d’office dans la version PS4 sortie à l’été 2014. Le succès avait été au rendez-vous sur les deux consoles.

Si c'est la première fois qu'un jeu vidéo appuie son histoire sur un personnage principal homosexuel, d'autres titres ont déjà abordé le thème de l'homosexualité. C'est par exemple le cas des différents opus de Mass Effect, dans lesquels certains scénarios intègrent une romance entre deux personnages de même sexe. Tracer, l'un des personnages du jeu Overwatch, est également homosexuelle.

Elise Maillard avec Julien Bonnet