BFM Tech

Sécurité : Facebook lance une campagne de sensibilisation en France

-

- - AFP

À l’occasion du mois européen de la cybersécurité, la plateforme va intégrer son outil Security Check up au fil d’actu des utilisateurs de notre pays. Avec l’accès à une boîte à outils permettant de sécuriser au mieux son compte.

L’affaire des 500 millions d’identifiants piratés sur Yahoo nous rappelle que nous pouvons tous un jour être victimes d’un vol de données. Il existe cependant quelques principes de base pour se protéger qui restent encore méconnus du grand public. En 2015, Facebook avait lancé sa première opération de sensibilisation à ce sujet depuis les Etats-Unis en mettant en ligne son Security Check up, un mode d’emploi assorti de quelques outils pour sécuriser son compte.

Le géant américain a choisi de réitérer sa campagne mais cette fois en France, à l’occasion du mois européen de la cybersécurité qui doit s’ouvrir le 1er octobre. Lorsque les utilisateurs se connecteront à Facebook, une notification s’affichera en haut de leur fil d’actualité pour les enjoindre à faire des contrôles. Ils seront alors redirigés sur la page Security Check up. Des vidéos pédagogiques seront également déployées durant plusieurs semaines. Enfin, un post récapitulatif suivra bientôt sur le blog officiel.

La page du Security Check up.
La page du Security Check up. © Facebook

En quoi consiste le Security check up

En cliquant sur "Lancer la vérification de la sécurité", on ouvre une fenêtre où s'affichent trois thèmes :

Déconnecter ses apps inutilisées. En cliquant sur "examiner les connexions", on accède à la liste des navigateurs et applications que l’on pas utilisé depuis plus d’un mois pour accéder à Facebook mais sur lesquels on reste malgré tout connecté. Il suffit de les cocher pour se déconnecter.

Recevoir des alertes de connexion. Sur le modèle de ce que fait déjà depuis longtemps Google, Facebook vous alerte lorsque votre compte est ouvert dans un appareil ou un navigateur inconnu. On peut recevoir la notification directement sur son compte ou à l’adresse mail de son choix.

Protéger votre mot de passe. On a le droit à quelques conseils basiques qui sont toujours bons à rappeler : il ne faut pas utiliser son mot de passe Facebook ailleurs sur Internet, il ne faut pas le partager et ne de pas utiliser de nom ou de mot commun trop facile à retenir.

Les trois outils du Security Check up.
Les trois outils du Security Check up. © Facebook

A la fin du Security Check up, des liens vous redirigent vers une page assez didactique : "Comment protéger votre compte" (voir ci-dessous) et les paramètres de sécurité.

L'éditeur BitGlass a montré à plusieurs reprises qu'à chaque vol de données, les informations des victimes se retrouvent en moins de quelques heures à disposition des hackers sur le Dark Web. A méditer.

La page "Protéger son compte" sur Facebook.
La page "Protéger son compte" sur Facebook. © Facebook