BFM Tech

Quand le Wi-fi permet de voir... à travers les murs !

-

- - Dana Spiegel/Flickr

Des chercheurs du MIT ont mis au point la technologie sans fil RF-Capture pour identifier et suivre les mouvements d’une personne, même lorsque cette dernière est occultée. Sa silhouette est reconstituée à partir des signaux réfléchis par le corps humain.

Saviez-vous que le Wi-fi pouvait servir à voir à travers les murs ? Des chercheurs du MIT ont mis au point une nouvelle technologie baptisée RF-Capture, capable d’envoyer des signaux à travers une cloison et en direction d'un corps humain, puis de capter ses réflexions en retour, comme on peut le voir dans cette vidéo :

Cette technologie, baptisée RF-Capture, fonctionne en deux étapes. Tout d’abord, il faut scanner l’espace en 3D avec les objets de l’environnement et le corps en question. Ensuite, on enregistre plusieurs captures successives des signaux au cours d’un même mouvement pour les assembler. Cela permet alors de reconstituer la figure humaine en une seule image comme cela est indiqué à la droite de l'image ci-dessous.

-
- © -

Pour différencier les personnes avec 90% de fiabilité, l’équipe du MIT a du développer des algorithmes capables d’extraire des signaux significatifs permettant de créer une véritable empreinte pour chaque individu. Par ailleurs, le dispositif distingue le changement de posture d’une personne en analysant les variations des signaux émis entre chaque capture. Le tout se révèle sans danger pour la santé puisque le rayonnement émis est très inférieur à celui d’un smartphone.

Les applications pourraient être nombreuses dans le domaine de l’assistance et du secours. On peut ainsi imaginer surveiller la respiration d’un bébé, détecter la chute d'une personne âgée ou encore savoir si des survivants sont présents à l’intérieur d’un bâtiment en feu.

"Nous travaillons à faire de cette technologie un dispositif à domicile qui pourrait appeler le 911 s'il détecte qu'un membre de la famille est inconscient", déclare la responsable du projet Dina Katabi dans le communiqué de presse. "On peut aussi imaginer qu'il soit utilisé pour faire fonctionner vos lumières et téléviseurs, ou ajuster votre chauffage en surveillant où vous êtes dans la maison."

Cette technologie pourrait aussi remplacer les capteurs dont on barde les comédiens pour produire des films en motion capture. Ou trouver sa place dans des dispositifs de jeux vidéo. Les chercheurs du MIT présenteront leurs travaux le mois prochain à la conférence Siggraph, à Kobe.

Amélie Charnay