BFM Tech

Pokémon Go: un joueur se fait voler alors qu'il se filmait sur Twitch

-

- - -

Les actions du malfaiteur ont été diffusées en direct aux compagnons de jeu grâce au streaming vidéo que leur ami avait activé.

Que fait un voleur après avoir dérobé le smartphone de sa victime? Il s’enfuit en courant puis efface toutes les données en réalisant un "factory reset", c'est-à-dire un effacement complet des données avec rétablissement de la configuration d'usine. C'est en effet ce qui s'est passé récemment à New York, près de Central Park. Muni d'un smartphone Android, un fan de Pokémon Go était en train de jouer dans la rue tout en diffusant ses actions sur Twitch, une plate-forme de streaming pour jeux vidéo. Tout d'un coup, l'homme se fait agresser. Quelqu'un le jette à terre, le frappe violemment et lui dérobe son smartphone.

Grâce au streaming par Twitch, toute l'action a été suivie en direct par ses compagnons de jeu qui, d'ailleurs, ne se sont pas privés d'injurier le voleur au travers de la messagerie instantanée. On voit ainsi le malfaiteur venir silencieusement par derrière puis, après avoir pris possession de l'appareil, prendre la poudre d'escampette. Au bout de quelques minutes, il s'arrête. On entend sa respiration haletante et on voit qu'il commence à naviguer dans les menus du smartphone. Il rentre dans le menu des paramètres et appuie sur "Factory reset". Le téléphone s'éteint et la transmission s'arrête. Si toutes les données de la victime ont été effacées, la vidéo peut, elle, désormais être visionnée sur YouTube.

Ce scénario aurait pu se dérouler autrement si la victime avait défini un code de verrouillage et un compte Google. Dans ce cas, en effet, le système Android demande à l'utilisateur de s'identifier avant de procéder à l'effacement. La seule chose qu'aurait alors pu faire le voleur eût été d'éteindre le terminal, pour éviter d'être localisé. Mais il aurait été dans l'incapacité de le remettre en configuration d'usine. Même le mode de récupération - auquel on accède en éteignant l'appareil puis en appuyant en même temps sur le bouton "Augmenter le volume" et "Marche/Arrêt" - nécessite de connaître les identifiants Google du propriétaire. Au final, le voleur n'aurait pas pu revendre le téléphone.

La morale de l'histoire: il faut toujours définir un code de verrouillage et un compte Google sur un téléphone Android. Cela n'empêche pas de se faire voler, mais au moins le voleur fera chou blanc. Si tous les utilisateurs le font, les vols vont forcément diminuer et la chasse aux Pokémon sera alors plus sereine.