BFM Tech

Les internautes épinglent un YouTubeur français pour plagiat

-

- - cc Rego Korosi

Du rififi entre YouTubeurs! Si les "clashs" entre utilisateurs du site de partage de vidéos de Google sont monnaie courante, c’est aujourd’hui de plagiat dont il est question.

Des YouTubeurs peuvent-ils se plagier entre eux? A priori oui, et bien qu'il y ait déjà eu quelques cas d'étranges ressemblances entre certaines vidéo, c'est bien de copie qu'il est ici question. Rappel des faits. "Math Podcast" est un utilisateur et un contributeur âgé de 19 ans qui, depuis 2011, sévit sur YouTube. Son créneau ? Parler de lui, de sa vie, relever des défis, bref, dans la veine de Norman ou de Cyprien, c’est un YouTubeur qui partage ses idées avec sa communauté, sous forme de sketches ou de "face caméra". Deux chiffres à retenir: un peu plus de 431.000 abonnés à sa chaîne et des vidéos vues près de 25 millions de fois. Un YouTubeur qui marche bien donc, selon les critères en vigueur dans ce milieu mais qui ne propose rien de très novateur dans les sujets traités. Et M. Podcast marche tellement bien que la chaîne de télévision TNT NRJ12 lui a même donné une chronique à l’antenne. Il fait, aussi, des apparitions sur la chaîne Non Stop People. Un parcours plutôt sympathique pour Math Podcast qui n'est pas le seul YouTubeur à être sorti de la Toile pour sévir sur scène ou à la télévision. Mais, c'est toutefois le premier placé sous les feux des projecteurs par des internautes car soupçonné de plagiat de propos et d’idées d’autres YouTubeurs étrangers.

MathPodcast Plagiat
MathPodcast Plagiat © YouTube/AS

"On ne copie que les bonnes idées" dit l'adage

Des internautes polyglottes sont à l’origine des alertes lancées pour plagiat. En effet, ces derniers ont reconnu de grandes ressemblances entre les propos de Math Podcast et ceux de Motoki, un YouTubeur américain qui, lui, n’a "que" 150.000 abonnés sur sa chaîne. Le site Buzzfeed a d’abord relayé l’information puis, interrogé par l’AFP, Motoki affirme "ne pas (lui) avoir donné l’autorisation pour utiliser mes idées" et ajoute: "Je n’aurais jamais été au courant de ce vol de vidéo, au mot près, si des spectateurs bilingues ne m’en avaient pas parlé il y a plusieurs années." 

Motoki a bien contacté le Français "au moins pour qu’il me crédite dans les vidéos déjà postées" mais il n’a obtenu aucune réponse de ce dernier. Ou, à défaut, des réponses très évasives. Et, a priori, Motoki n’est pas la seule "victime" puisque deux autres YouTubeurs, canadien et américain, seraient aussi largement repris par le frenchie, notamment au niveau de la mise en scène des séquences.

Une défense maigre, la Toile s'enflamme

Pour seule réponse, Math Podcast s’est défendu dans un commentaire sur son compte YouTube, disant qu’à l’époque "je n’avais pas le temps de faire mes vidéos, car je passais mon bac à cette époque." Et qu’il avait toutefois demandé l’autorisation de Motoki afin de reprendre ses vidéos. Cependant, il n’en a pas fallu beaucoup plus pour que des utilisateurs s’amusent à comparer les vidéos du Français et de l’Américain et de les poster sur divers forums afin que l’information se répande à grande vitesse sur les réseaux sociaux. Exemple ici, sur le compte "Le Roi des Rats".

Un hashtag twitter #MathPodcastPlagiat a vu le jour dans la foulée et s’est vu devenir le mot clé le plus partagé de Twitter France, hier, en fin de journée. 

Seul grand silencieux dans cette affaire, YouTube France qui, contacté par l’AFP, n’a pas souhaité commenter ou s’exprimer sur le sujet.

Aymeric Siméon, avec AFP