BFM Business

Les Américains se ruent sur les applications d'écoute de la police

A New York, des émeutes après la mort de George Floyd.

A New York, des émeutes après la mort de George Floyd. - JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Alors que les villes américaines s'embrasent à la suite de la mort de George Floyd, des services permettant d'écouter à distance les conversations radio des forces de l'ordre se sont hissées parmi les applications mobiles les plus populaires dans le pays.

Il aura longtemps fallu recourir à un matériel bien spécifique voire à une bonne dose d'inventivité. De simples applications mobiles suffisent désormais. Pour écouter à distance les conversations radio des forces de l'ordre, anticiper leurs déplacements et leur propension à procéder à des arrestations, les Américains ont ces derniers jours été nombreux à télécharger des applications dédiées. 

Ce lundi, alors même que des émeutes et manifestations parsèment le pays à la suite de la mort de George Floyd, l'application 5-0 Radio s'est ainsi hissée devant Facebook, Instagram et TikTok dans le classement des applications les plus téléchargées sur l'App store.

Son nombre de téléchargements n'aura cessé de doubler ces derniers jours, rapporte le développeur du service auprès de Vice. Résultat: des milliers de personnes ont pu suivre l'activité des forces de l'ordre, de Chicago à Philadephie en passant par New York, relate également Vice.

"Dominer les rues"

D'autres applications similaires, ont connu un sort comparable. Ce lundi, "Police Scanner Radio & Fire" était ainsi la quatrième application gratuite la plus populaire sur l'App Store, quand "Broadcastify Pro" atteignait la douzième place du classement des applications payantes. 

De manière générale, et sur le seul week-end dernier, les applications d'écoute des conversations de la police ont été téléchargées 213.000 fois, soit une augmentation de 125% par rapport au week-end précédent, d'après des données du cabinet Apptopia transmises à Techcrunch

Pour rappel, George Floyd, un homme afro-américain de 46 ans, est décédé le lundi 25 mai à Minneapolis des suites d'une asphyxie, lors d'une interpellation par la police. Depuis, des milliers d'Américains protestent contre les violences policières, le racisme et les inégalités sociales. Ce lundi, des tirs de gaz lacrymogènes ont été tirés contre les manifestants rassemblés devant la Maison Blanche, lors de la première prise de parole de Donald Trump depuis le début de l'affaire. Le président des Etats-Unis a en l'occurrence annoncé vouloir déployer l'armée pour rétablir l'ordre et "dominer les rues". 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech