BFM Tech

Le roi du Revenge porn condamné à deux ans et demi de prison ferme

-

- - Capture vidéo YouTube

Hunter Moore mettait en ligne des images dénudées d'internautes sans leur autorisation. Une pratique qui a ruiné la vie de nombreuses personnes.

Près de deux ans après son arrestation, le roi du revenge porn (le "porno" pour se venger), Hunter Moore, a été condamné par un tribunal californien à deux ans et demi de prison ferme, à trois ans de contrôle judiciaire après sa sortie de prison et à une amende de 2.000 dollars après qu’une victime ait raconté que la publication d’un photo volée avait ruiné sa vie.

Le "porno de vengeance" consiste à publier sur la Toile photos ou vidéos érotiques d’un ou une ex, sans son consentement, accompagnées du nom de la personne et de ses coordonnées. Cette pratique a été popularisée par Hunter Moore et son site Is Anyone Up.

Durant ses deux années d’existence, le site rassemblait près de 350.000 visiteurs quotidiennement et a permis à son créateur de récolter entre 20.000 et 30.000 dollars par mois.

-
- © -

Hunter Moore devait faire face à 15 chefs d’accusation dont ceux de conspiration et de recrutement d’un pirate informatique pour voler des centaines de photos de particuliers…

Lors d’une première audience en février dernier, le jeune homme de 29 ans avait plaidé coupable d’avoir accédé à des ordinateurs protégés pour obtenir des documents et informations ainsi que d’avoir volé des identités.

Charles Evens, qui avait été engagé par Hunter Moore pour récupérer les photos et données en piratant des ordinateurs, a lui été condamné fin novembre à deux ans et un mois de prison ferme, trois ans de contrôle judiciaire et à la même amende de 2.000 dollars.

a lire aussi 

Microsoft s'attaque au revenge porn sur Bing, OneDrive et Xbox Live

Cécile BOLESSE