BFM Tech

Le gouvernement américain piraté depuis des années

-

- - -

Le FBI a diffusé une alerte à propos d'attaques perpétrées sur des infrastructures sensibles depuis 2011, voire même avant. Certains experts y voient la main du gouvernement chinois.

Ils sont restés discrètement tapis dans l’ombre et ont volé des données sensibles. Selon une alerte du FBI, révélée par Motherboard, un groupe de pirates informatiques a pénétré les réseaux informatiques du gouvernement des Etats-Unis depuis au moins 2011 sans que personne ne s’en aperçoive. L’identité et l’origine de ces pirates ne sont pas connues. En revanche, l’agence fédérale a identifié près d’une soixantaine de noms de domaine utilisés pour diffuser leur malware et leurs e-mails piégés.

Pourtant, il semblerait que ces pirates ne soient pas si inconnus que cela. D’après des experts interrogés par Motherboard, il s’agirait d’un groupe baptisé "APT 6" qui serait lié au gouvernement chinois et qui était déjà apparu sur les écrans radar des chercheurs en sécurité dès 2008. Il s'est attaqué en priorité à des cibles dans les domaines de la défense, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Mais depuis, il n'a fait l'objet que de peu d'analyses, probablement parce que ses opérations ont été particulièrement discrètes.

Quoi qu'il en soit, cette affaire montre que les infrastructures américaines sont toujours autant en ligne de mire des hackers et qu'il est difficile d'assurer leur sécurité. Elle relativise également le pacte de non-agression informatique conclu récemment entre la Chine et les Etats-Unis.