BFM Business

Le Bon Coin: elle écope de six mois de prison ferme pour avoir vendu trois fois le même robot ménager

Une femme a vendu à trois reprises le même robot culinaire, sans pourtant l'envoyer à ses acheteurs.

Une femme a vendu à trois reprises le même robot culinaire, sans pourtant l'envoyer à ses acheteurs. - Le Bon Coin

Le tribunal de Caen a condamné ce mardi 14 janvier une femme de 40 ans à six mois de prison ferme, pour avoir vendu le même robot ménager à trois acheteurs différents, sans le leur envoyer pour autant.

L'escroquerie semblait a priori bien rodée mais comportait malgré tout une faille d'ampleur: pour vendre à plusieurs acheteurs différents le même robot ménager d'une valeur de 350 euros, une femme de quarante ans n'avait pas créé de faux compte sur Le Bon Coin, et a pu facilement être identifiée.

Pour avoir effectué trois ventes sur le célèbre site de petites annonces sans pour autant envoyer ledit robot, l'instigatrice de l'arnaque, domiciliée aux alentours de Cahagnes (Calvados) a écopé de six mois de prison ferme, rapporte Ouest France. Deux victimes avaient en effet porté plainte, il y a deux ans déjà. 

Une trentaine de victimes en tout

Le tribunal correctionnel de Caen, qui a statué sur son cas, a examiné un casier judiciaire comportant cinq mentions pour des escroqueries du même acabit. Le parquet a par ailleurs évoqué d'autres dossiers en cours, qui impliqueraient une trentaine de victimes en tout. 

La vendeuse, déjà condamnée par le passé pour vol et escroquerie, n'a néanmoins pas souhaité se présenter à l'audience. Auprès des enquêteurs, elle avait déclaré avoir eu "besoin d'argent" et avoir vu en les fausses ventes sur Le Bon Coin une "solution facile pour renflouer ses comptes". "Il suffit d'avoir une photo", a par ailleurs simplement constaté le procureur de la République. Aucun aménagement de peine n'a été ordonné par le tribunal. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech