BFM Tech

Lancement de Cinetek, le service de VoD qui manquait pour voir des classiques du cinéma

-

- - LaCinetek

26 réalisateurs dont Cédric Klapisch, Costa-Gavras, Jacques Audiard ou encore James Gray se sont associés pour créer un site de vidéo à la demande proposant des films de patrimoine à la location ou à l’achat à l’acte.

Les réalisateurs prennent le pouvoir. Un collectif de 26 cinéastes fédérés au sein d’une association loi 1901 présente aujourd’hui le site LaCinetek, un service de vidéo à la demande dédié aux films classiques. Pas forcément des films en noir et blanc, puisqu’on trouve des auteurs contemporains comme Tim Burton. Ni obligatoirement des longs métrages d’auteur... car Terminator de James Cameron ou l’épisode 4 de Star Wars y figurent en bonne place.

L’idée est plutôt de présenter la cinémathèque idéale de réalisateurs comme Cédric Klapisch, Bertrand Tavernier, James Gray et Costa-Gavras. Avec l'idée de former au final un ensemble de films incontournables qui ont marqué le cinéma. La France compte de très nombreuses offres de vidéo à la demande mais c’est la première fois que des artistes lancent la leur avec la bonne idée d’assumer une sélection subjective et éclectique. A priori, on se dit "quelle bonne idée !".

Une sorte de cinémathèque française en ligne

Mais attention, le catalogue est trompeur. Si beaucoup de chefs d’œuvre du XXe siècle français sont à l’appel, comme La Règle du jeu de Jean Renoir ou Madame de Max Ophüls, un très grand nombre d’entre eux n'est pas disponible lorsque l’on clique dessus : on tombe sur la mention « en cours d’acquisition » ou carrément un avis de recherche pour retrouver les pellicules originales. Dommage également que des œuvres majeures plus récentes de certains réalisateurs n’y figurent pas. On pense aux films de Jacques Audiard, sous-représentés, comme ceux de Clint Eastwood. Probablement à cause d’un problème de droits.

Et maintenant les tarifs : 2,99 pour la location de 45 heures et 7,99 pour l’achat à l’acte. Honnête pour des longs métrages de patrimoine.

La plateforme, qui a bénéficié de l'expertise du site de VoD de cinéma indépendant UniversCiné, présente un design sobre et efficace sur un fond noir très cinéma. Mais elle présentait quelques lenteurs de navigation lors de notre première utilisation. On attend maintenant de voir si la Cinetek réussira le pari de compléter son catalogue de façon plus étoffée.

Amélie Charnay