BFM Tech

La NSA pourrait bien "briser Internet", prévient Eric Schmidt

Eric Schmidt, le patron de Google, en septembre 2014.

Eric Schmidt, le patron de Google, en septembre 2014. - Rob Kim - Getty Images North America - AFP

Les grandes oreilles américaines nuisent aux affaires, s'alarme le patron de Google, qui relaie ici la fébrilité des géants de l'Internet. En réaction, ils revendiquent l'usage du chiffrement.

La NSA, sera-t-elle le fossoyeur de l’Internet? De plus en plus de patrons du web le pensent. Pour Eric Schmidt, l'espionnage d'internet par les Etats-Unis est une grande menace pour le bon fonctionnement de la Toile. "L'impact est grave et empire. Le résultat le plus évident, c'est qu'on va finir par casser Internet", estimait le président du conseil de surveillance de Google à l’occasion d'un débat sur les conséquences pour le secteur technologique des affaires d'espionnage d'Internet par les services de renseignement américain, organisé par le président de la commission des finances du Sénat, Ron Wyden.

Les participants ont notamment relevé l'apparition de barrières commerciales déguisées, certains pays demandant désormais aux groupes internet d'héberger leurs services ou leurs données dans des serveurs basés localement plutôt qu'aux Etats-Unis. "L'idée d'avoir à installer des centres de données et les données elles-mêmes au niveau régional est fondamentalement opposée à la manière dont internet est structuré", a fait valoir Colin Stretch, responsable des affaires juridiques chez Facebook.

>> Lisez la suite sur 01net.com

Gilbert Kallenborn avec AFP