BFM Tech

La CIA reconnaît par erreur avoir voulu compromettre les mails de Snowden

-

- - -

A cause d'une petite erreur, la CIA a rendu public des documents non censurés dans lesquels leurs intentions d’accéder au compte mail Lavabit d’Edward Snowden ne font plus de doute.

Oups, les autorités fédérales américaines viennent de commettre une bourde, et une belle ! Et pour la comprendre, il faut se replonger dans les semaines et mois qui ont suivi les premières révélations d'Edward Snowden en 2013. Après que l'ancien contractuel de la NSA a exposé les programmes de surveillance internet tels que PRISM, le gouvernement s'est lancé dans une multitude de démarches.

L'une d'elle visait le service de mails sécurisé Lavabit. Edward Snowden étant à l'époque son utilisateur le plus célèbre, il a semblé évident que les agences américaines de renseignement avaient tenté d’accéder à son compte de messagerie Lavabit. Pour autant rien ne prouvait que la demande d’accès au service faite à Ladar Levison (fondateur de Lavabit) ciblait le compte de Snowden.

Ladar Levison était lui même dans l'impossibilité de communiquer sur la question puisqu'il était soumis à une interdiction par voie de justice. Les différentes agences gouvernementales impliquées se gardaient bien, quant à elles, de donner cette information et censuraient systématiquement les documents publiés pour que le nom de la cible ne figure pas... Tel fut le cas, jusqu'à ce qu'une récente bourde des fédéraux ne laisse plus de place au doute. 

-
- © Document Wired

Les représentants de l'agence ont en effet eux-mêmes publié des documents, mais ont oublié de censurer certains champs. On y lit donc clairement leur intention d’accéder au compte mail Lavabit de Snowden (Ed_Snowden@lavabit.com).

Depuis cette affaire, Ladar Levison, qui avait préféré fermer son service mail plutôt que d’en ouvrir l’accès aux agences gouvernementales, menait un combat incessant pour que la lumière soit faite sur les demandes qui lui avaient été faites et que les documents soient rendus publics. C’est désormais chose faite, et de belle manière.

Ces révélations ne changent pas grand chose en définitive. Edward Snowden sait désormais qu'il doit officiellement remercier Ladar Levison.