Tech&Co
Vie numérique

L’ordinateur le plus puissant au monde coûte 240 millions d’euros

Le département de l'Énergie des États-Unis dévoile une machine conçue par IBM, baptisée Summit. Il s’agit désormais du supercalculateur le plus puissant de la planète, devant une machine chinoise.

Il compte 9216 processeurs et 27.648 cartes graphiques. Présenté ce 8 juin, le supercalculateur baptisé Summit a été conçu par IBM et Nvidia au laboratoire national d'Oak Ridge, pour le compte du Département de l'Énergie des États-Unis. Il est capable d’effectuer 200 billiards de calculs par seconde (200 millions de milliards de calculs). Dans l’univers des supercalculateurs, on parle ainsi de 200 pétaflops.

-
- © Laboratoire national d'Oak Ridge

Les Etats-Unis repassent devant la Chine

Comme l’explique le site américain Cnet, la puissance de calcul de la machine équivaudrait à celle de l’intégralité de la population mondiale effectuant 26 millions d’opérations par seconde à l’aide d’une calculatrice. Pour fonctionner, Summit s’appuie sur 4,608 serveurs de calcul équipés de deux processeurs et six cartes graphiques chacun. Sur son site, le laboratoire national d'Oak Ridge explique que cette puissance de calcul sera mise à profit dans différents domaines comme l’astrophysique, la biologie ou encore la recherche contre le cancer.

D’après le site spécialisé Data Center Knowledge, la facture du programme Summit s’élève à 280 millions de dollars, soit environ 240 millions d’euros. Un tarif qui engloberait cependant la maintenance de la machine. Summit permet surtout aux Américains de repasser en tête dans la course à la machine la plus puissante au monde. Une place dont ils avaient été éjectés par la Chine en 2012, qui avait surenchéri en 2016 avec un supercalculateur de 93 pétaflops.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech