BFM Tech

Il traverse la Grande-Bretagne en réalité virtuelle sur son vélo d'appartement

-

- - Aaron Puzey

Après le vélo d'appartement devant un écran de télévision, voici le vélo d'appartement avec casque de réalité virtuelle pour avoir l'impression de sortir de son salon.

Faire du vélo d’appartement est un bon moyen de se garder en forme... mais cela peut vite devenir ennuyeux. Pour égayer ses séances d’exercice, Aaron Puzey a eu l’idée d’en profiter pour traverser virtuellement la Grande-Bretagne du sud au nord, soit un parcours d’environ 1.400 kilomètres, casque Galaxy Gear VR vissé sur la tête ! 

Le Britannique a développé pour cela une appli qui fait défiler les images fournies par Google Street View pendant qu’il pédale. A cette appli, il a connecté un capteur Bluetooth pour mesurer la vitesse à laquelle il pédale afin d’afficher les images au bon rythme et en fonction de ses mouvements de tête. La difficulté étant de faire coïncider les images de StreetView, prises environ tous les quatre mètres.

Le rendu final est obtenu grâce au "collage" de huit morceaux d’images. La qualité du résultat est variable, admet Aaron Puzey. Les immeubles rendent globalement bien mais les arbres ou d’autres objets peuvent être assez déformés. Mais peu importe, malgré les bugs, il a l’impression d’y être. Au point que lorsqu’il prend certains itinéraires un peu complexes, notamment avec des ronds-points, il se sente un peu nauséeux. Phénomène hélas assez fréquent avec les casques de réalité virtuelle.

L’homme relate ses aventures depuis sa première étape, le 15 mai dernier, sur un blog, Cycle VR. Il poste également des résumés couvrant à chaque fois 100 kilomètres sur YouTube. On peut ainsi le voir rouler, s’amuser de pouvoir circuler à l’inverse du sens normal de la circulation, faire une pause après 30 minutes d’activité, "croiser" d’autres cyclistes…

Le rendu visuel est meilleur dans le casque que sur l'écran, assure le cycliste.
Le rendu visuel est meilleur dans le casque que sur l'écran, assure le cycliste. © Capture vidéo A. Puzey

Hier 9 août, au 59e jour de son périple, il était à Manchester, soit à peu près la moitié du voyage. Après cette traversée, Aaron Puzey compte se reposer, mais il pourrait bien envisager d’autres voyages similaires dans l’avenir en commençant par une visite du Japon, toujours sur son vélo d’appartement…