BFM Tech

Femmes "vénales", musulmans "terroristes", juifs "racistes": les suggestions de Google interrogent

Le logo page d'accueil de Google France.

Le logo page d'accueil de Google France. - -

Le moteur de recherche a supprimé plusieurs suggestions automatiques offensantes ou stéréotypées accolées aux femmes, aux juifs et aux musulmans, mais seulement sur sa version anglophone. Sur Google France, rien n'a changé.

Google a décidé de faire un peu de ménage dans son auto-complétion, cette fonctionnalité qui suggère des mots-clés lorsque vous commencez à écrire dans la barre de recherche. Après la parution d’un article du Guardian le 4 décembre qui rappelait les nombreuses propositions insultantes et stéréotypées du moteur de recherche (dans son version anglophone) lors de requêtes sur les juifs, les musulmans ou les femmes, Google a décidé de supprimer certaines de ces suggestions.

Ainsi, lorsque l’on tape "les juifs sont-ils" ("are jews"), Google ne propose plus de compléter par "méchants" ("evil"). Même chose pour les femmes et les musulmans, qui avaient eux-aussi droit à une suggestion de Google sur leur méchanceté. En revanche, Google propose toujours de découvrir si les musulmans sont "mauvais" (bad").

"La rage de la malfaisance" des musulmans

Les problèmes de l’auto-complétion proposée par Google sont connus depuis longtemps, et on peut se demander pourquoi l’entreprise a décidé de réagir maintenant. Toujours est-il que ce ménage ne concerne que la version anglophone de Google. Sur le site français, on trouve toujours de nombreuses suggestions offensantes ou véhiculant des stéréotypes sur les femmes, les musulmans et les juifs.

Ainsi, en tapant "les femmes sont-elles", Google suggère notamment "toutes bi" et "vénales".

-
- © -

La même recherche avec "les juifs" nous propose de savoir s’ils sont "plus intelligents" ou "racistes".

-
- © -

Chrétiens "mécréants"

Le racisme est également suggéré pour la même question avec les musulmans. Et si l’on écrit la question sans tiret ("les musulmans sont ils"), Google complète notamment par "des terroristes" et "polygames". Les suggestions ne sont pas plus fameuses lorsque l’on passe à l’affirmative. En tapant "les musulmans sont", Google suggère de compléter par "animés de la rage de la malfaisance", "arriérés" ou encore "dangereux". Quant aux chrétiens, il s’agit de savoir s’ils sont "mécréants", "juifs" ou "circoncis".

-
- © -

"Comment rejoindre Daech" supprimé des suggestions

Au-delà des termes que propose Google, ce sont les résultats des recherches avec ces mots-clés qui ont de quoi inquiéter. Ils renvoient souvent, et dès la première page, vers des sites et forums racistes, antisémites et conspirationnistes.

Google a déjà supprimé certaines auto-suggestions par le passé. Depuis 2015, le moteur de recherche ne suggère plus "Daech" après avoir tapé "comment rejoindre". Et depuis une plainte d'associations antiracistes en 2012, le terme "juif" n’est plus proposé après le nom de personnalités, comme c’était fréquemment le cas auparavant.

Après la parution de l’article du Guardian, Google semblait avoir tout juste découvert le problème, qui existe pourtant depuis des années. “Nous avons agi quelques heures après avoir été notifiés des résultats de l’auto-complétion”, a déclaré l’entreprise. Peut-être ignore-t-elle qu’un peu de ménage s’imposerait aussi sur la version française de son moteur de recherche ?

Jamal El Hassani