BFM Business

Faille de sécurité sur Facebook: cinq millions de comptes européens seraient concernés

Le 28 septembre, Facebook a révélé que des pirates avaient récupéré les clés d’accès de près de 50 millions de comptes. L'autorité de protection des données irlandaise estime que moins de 10% d'entre eux sont européens.

La portée de la faille de sécurité subie par Facebook se précise. L’autorité de protection des données irlandaise estime que les Européens représenteraient moins de 10% des 50 millions de comptes touchés en tout. En tant qu'interlocutrice unique de Facebook en matière de protection des données personnelles pour toute l'Union européenne, l'institution a été prévenue en priorité par l'entreprise, après la découverte du problème. 

En réponse, Facebook a indiqué poursuivre son enquête afin d'apporter sous peu une répartition géographique plus précise des comptes concernés. Révélée le 28 septembre, la faille de sécurité a permis à des pirates d'obtenir des clés d’identification à travers le système de "tokens" de Facebook. Sans précédent, elle autorise les pirates à prendre le contrôle total du compte, et d'accéder aux messages privés échangés, aux photos postées, aux pages aimées ou encore à la liste d’amis.

Sur l'ensemble des 50 millions de profils touchés, "des comptes français sont concernés" a affirmé ce dimanche Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat chargé du numérique. Lui-même a vu son propre compte être "déconnecté d'urgence" dans la journée de vendredi par Facebook. L'origine de la faille reste à ce jour inconnue. Elle fait encourir une lourde sanction à Facebook en Europe : d'après le Wall Street Journal, l'entreprise s'expose à une amende d'environ 1,4 milliard d'euros.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech