BFM Tech

Facebook permettra de désactiver l'apparition de publicités politiques

Facebook se prépare à l'élection présidentielle américaine.

Facebook se prépare à l'élection présidentielle américaine. - AFP

En amont des élections présidentielles américaines, Mark Zuckerberg a fait savoir que les utilisateurs de son réseau social pourraient choisir de ne plus être ciblés par des publicités politiques, sans préciser quand cette option serait rendue accessible.

Facebook clarifie un peu plus sa position à propos des publicités politiques. Dans un éditorial publié par USA Today, Mark Zuckerberg, le PDG de l'entreprise américaine, annonce la possibilité prochaine de "désactiver la visualisation des publicités politiques", en s'adressant notamment aux Américains qui auraient déjà jeté leur dévolu sur un candidat à l'élection présidentielle. 

Facebook fait en cela un pied de nez aux détracteurs de ses règles de modération. Le réseau social s'est en effet obstiné à ne pas soumettre les publicités politiques, même mensongères, aux règles de fact-checking de sa plateforme. Facebook fait en cela cavalier seul. Twitter a pour sa part choisi depuis octobre 2019 de bannir purement et simplement ce type de publicités. 

Des informations sur le vote

En parallèle, le réseau social s'engage à lancer "la plus grande campagne d'information sur le vote" jamais lancée aux Etats-Unis. L'objectif: contribuer à l'inscription de quatre millions d'Américains supplémentaires sur les listes électorales pour l'élection présidentielle, par le biais de notifications ou de banderoles affichées en guise de rappel, en amont des élections.

Un "centre d'information sur le vote" sera quant à lui consultable en haut du fil d'actualité de Facebook et d'Instagram. D'après Mark Zuckerberg, l'une des missions de son réseau tient ainsi au fait de "soutenir activement l'engagement, l'inscription et la participation d'électeurs bien informés". 

D'après les estimations de Facebook, plus de 160 millions de membres du réseau pourraient, à terme, voir apparaître ce type d'informations dans leur fil d'actualité d'ici le mois de novembre, pendant lequel se tiendra le scrutin.

Facebook regroupe sous le terme de publicités politiques toutes les images, vidéos ou courts textes rédigés par des candidats et responsables politiques. D'après CNBC, et si l'initiative menée aux Etats-Unis s'avère fructueuse, elle pourrait être étendue à d'autres pays du monde en amont de scrutins d'ampleur. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech