BFM Tech

Facebook lance "Réactions" pour ne plus se contenter du bouton Like

A partir de ce 24 février, le réseau social commence à déployer cinq sentiments supplémentaires pour réagir à un post : la colère, la tristesse, l'admiration, l'hilarité et l'adoration.

Quel utilisateur de Facebook ne s'est pas retrouvé un jour déconcerté face au statut d'un ami annonçant une mauvaise nouvelle ? Difficile en effet d'"aimer" un deuil ou un échec. Cette situation embarrassante ne devrait plus se reproduire : le réseau social lance en effet ce 24 février dans le monde entier la fonctionnalité "Réactions" pour élargir la palette de sentiments proposés au-delà du simple bouton "like".

On va maintenant pouvoir témoigner de sa tristesse sur Facebook.
On va maintenant pouvoir témoigner de sa tristesse sur Facebook. © Facebook

Si Mark Zuckerberg a toujours affirmé qu'il ne lancerait jamais de bouton "je déteste" ou "je n'aime pas" qui ne serait pas bénéfique pour la communauté, il avait cependant entendu les revendications de ses utilisateurs en testant "Réactions", une extension de "J'aime", dès le mois d'octobre de l'année dernière. Comme on le voit dans l'image ci-dessus, il s'agit de cinq réactions associées à des émoticônes : "J'adore", "Haha" (hilarité), "Waouh" (admiration ou surprise), "Triste" et "Grrr" (colère).

Facebook affirme peaufiner cette nouveauté depuis plus d'un an. Elle est déployée actuellement progressivement sur la version pour ordinateur et pour mobile.

Amélie Charnay