BFM Tech

Facebook : l’Allemagne juge l’outil "friend finder" illégal

-

- - -

La fonction incriminée siphonne les adresses emails de l’utilisateur pour envoyer des courriels à ses contacts afin de les inciter à s’inscrire sur Facebook.

L’outil de recherche d’ami "friend finder" de Facebook a été déclaré illégal hier par la plus haute cour de justice allemande, selon le quotidien britannique The Guardian. La fonction incriminée demande l’accès au carnet d’adresse de l’utilisateur, récolte les adresses e-mail et envoie des mails d’invitation incitant les destinataires à s’inscrire sur le réseau social. C’est cette collecte d’adresses, l’usage marketing qui en est fait et le manque d’informations relatives à cet usage qui sont condamnés.

Cette condamnation marque la victoire d’un long combat de l’association de consommateurs allemande VZBV (Verbraucherzentrale Bundesverband). Initiée en 2010, cette procédure a été marquée par deux victoire successives de la VZBD en 2012 et 2014, qui ont contraint Facebook à faire appel à la Cour Fédérale de Justice de Karlsruhe (Bundesgerichtshof), plus haute autorité judiciaire allemande.

La filiale allemande de Facebook a annoncé attendre de recevoir l’avis définitif avant de "réfléchir aux éventuels impacts sur nos services", tandis que la VZBV estime qu’en plus de Facebook, "tous les autres services utilisant cette forme de publicité pour attirer des nouveaux utilisateurs […] doivent songer à changer (de méthode)". Linkedin ou Twitter utilisent par exemple également le même genre de techniques.