BFM Business

Facebook automatise un peu plus le choix des sujets Tendances

-

- - Facebook

Après avoir été accusé de manipuler les sujets Tendances qui s'affichent dans la page d'accueil de la version américaine du réseau social, Facebook a décidé d'accentuer l'automatisation de cette rubrique.

Facebook vient d'annoncer quelques changements sur les sujets Tendances qui, aux États-Unis s’affichent en page d’accueil. Il s'apprête notamment à accentuer le recours à un algorithme pour le choix des sujets.

Le premier réseau social de la planète va ainsi moins se reposer sur des humains pour le choix de ces sujets. Et pour expliquer cette décision, Facebook invoque des raisons pratiques.

"Une procédure davantage basée sur des algorithmes nous permet de couvrir davantage de sujets et de mettre la fonction à disposition de davantage de gens dans le monde sur la durée" que si les résumés des sujets sont rédigés à la main, fait-il valoir. Mais les humains resteront impliqués dans la fonction Tendances "pour garantir que les sujets qui apparaissent restent de haute qualité" et respectent de manière stricte les lignes directrices imposées par le groupe.

-
- © Facebook

Autre changement, la description du contenu du sujet Tendances disparaît et est remplacé par le nombre de personnes qui en discutent sur le réseau social. Et en passant la souris sur le sujet, l’utilisateur accédera à un article de presse.

Le groupe reconnaît avoir accéléré la mise en oeuvre de ces changements "étant donné les retours que nous avons eu de la communauté Facebook plus tôt cette année".

En mai dernier, le réseau social avait en effet été accusé de manipuler, aux Etats-Unis, la liste de ces sujets pour favoriser les démocrates. Il a nié ces accusations et a lancé une enquête qui lui permet aujourd’hui d’indiquer n'avoir "pas trouvé de preuve de biais systématique".

La rubrique Tendances (Trendings) a été lancée aux Etats-Unis en 2014 et n'existe toujours pas dans la version française de Facebook.