BFM Tech

Etats-Unis: 27 ans de prison pour Roman Seleznev, hackeur et fils d'un proche de Poutine

Valery Seleznev, le père du hackeur condamné, est un député russe allié à Vladimir Poutine.

Valery Seleznev, le père du hackeur condamné, est un député russe allié à Vladimir Poutine. - DMITRY SEREBRYAKOV / AFP

Fils d'un député allié de Vladimir Poutine, ce hackeur russe de 32 ans a causé plus de 169 millions de dollars de pertes pour des entreprises américaines.

Roman Valerevich Seleznev n'avait probablement pas prévu de terminer ses vacances aux Maldives derrière des barreaux américains. Ce hackeur russe de 32 ans a été condamné à 27 ans de prison aux Etats-Unis le 21 février. Selon le Département de la Justice, il a commis "plusieurs crimes de piratage qui ont causé plus de 169 millions de dollars de pertes pour des petites entreprises et des institutions financières."

Entre octobre 2009 et octobre 2013, Roman Seleznev a piraté les systèmes informatiques de points de vente aux Etats-Unis pour y installer un logiciel malicieux. Ce programme lui a permis de voler "des millions de numéros de cartes de crédit à plus de 500 entreprises américaines", avant d'envoyer ces données à des serveurs qu'il contrôlait pour les revendre sur Internet.

La plus lourde peine pour un hackeur

Cette affaire est unique à plusieurs titres. Il s'agit d'abord, selon le New York Times, de la plus longue condamnation prononcée aux Etats-Unis pour des piratages. Ensuite, malgré les affirmations victorieuses du Département de la Justice, qui voit dans ce procès la démonstration que "les Etats-Unis apporteront toute la force de la justice américaine contre des cybercriminels comme Seleznev", les pirates russes sont rarement attrapés par les Américains.

Ces derniers, dont l'action est tolérée par la Russie tant qu'ils ne visent pas le territoire national (et coopèrent parfois aux besoins des renseignements russes), évitent de se rendre dans des pays ayant un accord d'extradition avec les Etats-Unis ou un de leurs alliés. Roman Seleznev a été arrêté en 2014 aux Maldives. Un pays qui ne dispose pas d'accord d'extradition avec les Etats-Unis, mais que les Américains ont réussi à convaincre d'interpeller puis de livrer le pirate.

Fils de député

Dernier détail unique à cette condamnation: Roman Seleznev n'est pas n'importe qui en Russie. Son père Valery Seleznev est un député du Parti libéral-démocrate de Russie, une formation nationaliste anti-américaine, et un allié du président Poutine. Il a dénoncé "l'enlèvement" de son fils par les Etats-Unis. Une description des événements partagée par le ministère des Affaires étrangères russe.

Dans une lettre d'excuses de 11 pages, Roman Seleznev reconnaît ces piratages et "remercie" même les Etats-Unis: "Je suivais un chemin mortel avant mon arrestation", affirme-t-il. Sa peine de 27 ans peut être vue comme clémente: le procureur avait requis 30 ans. Et vus les dégâts causés, le système judiciaire américain permettait de le condamner à perpétuité.

Jamal El Hassani