BFM Tech

Des colliers connectés surveillent la forme de ces chiens de berger

Des fermiers australiens ont équipé leurs chiens de GPS. Grâce à l'appareil, ils peuvent surveiller les distances parcourues par leurs animaux et la vitesse des déplacements. Avec les données récoltées, les agriculteurs peuvent adapter l'alimentation et les tâches confiées aux chiens.

Les objets connectés ne sont pas réservés aux humains. Des fermiers australiens ont équipés leurs chiens de colliers intégrant un système GPS. Comme pour des sportifs de haut niveau, les données récoltées sont analysées. L'objectif est de contrôler les distances parcourues ainsi que le rythme de la course pour adapter les temps de repos et l'alimentation.

Jusqu'à 50 km par jour

Paul Duffield est un ancien joueur de la Ligue de football australien, sport collectif qui se joue avec un ballon ovale. Au cours de sa carrière professionnelle, il a constaté l'intérêt des capteurs connectés à destination des sportifs. Après avoir quitté la compétition, il s'est tourné vers l'agriculture. Dans son exploitation située au sud-ouest de Perth, le paysan a décidé de se servir d'objets connectés pour mieux comprendre les efforts fournis par ses chiens de berger. Lorsqu'ils guident son cheptel de moutons, ses compagnons peuvent parcourir jusqu'à 50 kilomètres par jour avec des phases de sprints. 

Les données rassemblées lui ont permis de trouver le bon équilibre entre la charge de travail d'un chien et son alimentation. Cela permet même d'améliorer ses performances. Grâce au GPS, il est également possible de localiser l'animal s'il venait à se perdre. Les objets connectés conçus pour les animaux se développent. Ils peuvent être conçus dans le cadre d'activités professionnelles mais également pour des animaux de compagnie. Il existe même une litière connectée qui permet de déterminer la fréquence de nettoyage et de contrôler le poids de son chat.

Elise Maillard avec AP