BFM Tech

Comment un jeune déscolarisé a créé un redoutable robot de combat

Ellis Ware, un autodidacte qui a créé le robot Pulsar.

Ellis Ware, un autodidacte qui a créé le robot Pulsar. - BBC

Ellis Ware, 19 ans, va participer à l’émission britannique Robot Wars où son prototype Pulsar devrait se révéler un compétiteur féroce. Histoire d’une ascension imprévisible.

Avec sa mèche qui lui couvre les yeux et sa démarche mal assurée, Ellis Ware n’a pas encore l’air d’une star de la télévision. Et pourtant, il pourrait bien le devenir. Il participe en effet sur la BBC à l’émission Robot Wars qui met en scène des combats télécommandés de robots à la manière d’auto-tamponneuses. Sa performance a déjà été filmée mais n’a pas encore été diffusée. Mais elle a impressionné les producteurs, comme le rapporte Business Insider.

Il faut dire que son prototype Pulsar a de quoi marquer les esprits. Avec ses 107 kilos et sa structure en acier, il se montre hyper résistant. Mais il est surtout doté d’une arme surpuissante : un cylindre motorisé capable d’atteindre une vitesse de rotation de 354 km/h et d'évacuer sans ménagement ses concurrents.

Découpe de l'arme du robot Pulsar.
Découpe de l'arme du robot Pulsar. © Ellis Ware

Un autodidacte passionné de mécanique

Le plus surprenant, c’est le profil d’Ellis. Contrairement à ses concurrents, ce jeune homme de 19 ans n’est pas ingénieur et a même quitté l’école depuis ses 15 ans. Autodidacte, il est passionné de mécanique depuis sa tendre enfance et gardait un souvenir ému de l’émission Robot Wars qu’il regardait à l’âge de quatre ans. Quand il a appris qu'elle renaissait de ses cendres après plusieurs années d'interruption, il n'a pas hésité à s'inscrire. Un défi qui lui a tout de même coûté 8000 dollars pour réunir les composants de Pulsar.

On ne sait pas encore si Ellis Ware est ressorti victorieux de la compétition. Il faudra pour cela attendre la diffusion du 21 août. Le jeune homme continue en tous cas de construire des robots de combat, se mesurant à d'autres machines dans des compétitions plus confidentielles. 

Ellis Ware, au centre.
Ellis Ware, au centre. © BBC
Amélie Charnay