BFM Business

Comment Apple désactive les iPhone volés dans ses Apple Store

Un Apple Store vandalisé à Los Angeles, le 31 mai 2020

Un Apple Store vandalisé à Los Angeles, le 31 mai 2020 - VALERIE MACON / AFP

Après le pillage de plusieurs Apple Store aux Etats-Unis au cours des manifestations qui secouent le pays, les voleurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir des appareils inutilisables.

En marge des manifestations aux Etats-Unis après la mort de George Floyd, plusieurs pillages de magasins ont eu lieu. Et comme souvent, des Apple Store ont été pris pour cible en raison de la valeur des produits. Mais les pilleurs semblent ignorer que dérober un appareil Apple dans un Apple Store est inutile, rappelle le média Les Numériques. Le géant américain dispose d’une sécurité lui permettant de traquer les produits et de les désactiver à distance. 

L’appareil devient alors inutilisable et un message s’affiche, invitant à le retourner à l’Apple Store où il a été volé. 

“Cet appareil a été désactivé et est traqué. Les autorités locales seront alertées”, indique le message. 

Un antivol virtuel 

Apple n’a jamais communiqué officiellement sur le sujet. Un article du site spécialisé 9to5Mac expliquait en 2016 que les iPhone exposés dans les magasins Apple disposent de plusieurs sécurités pour éviter les vols. Ils seraient dotés d’une version “modifiée” d’iOS, empêchant par exemple un visiteur de configurer un mot de passe ou de modifier la page d’accueil dans Safari. 

Aussi, ils sont automatiquement désactivés dès l’instant où ils quittent le magasin. Toujours selon 9to5 Mac, cette sécurité reposerait sur le réseau Wi-Fi de l’Apple Store. Dès que le signal serait perdu, l’iPhone serait désactivé. Le site Les Numériques penche plutôt pour des balises Bluetooth installées dans le magasin. Le procédé serait le même: une interruption de la connexion activerait la sécurité. Une sorte d'antivol virtuel, en somme.

En raison du contexte actuel, Apple a décidé de fermer temporairement ses Apple Store dans plusieurs villes américaines, après les pillages de nombreuses boutiques, notamment à Minneapolis, où George Floyd est décédé. Fermés pour cause de coronavirus, les Apple Store français devraient quant à eux rouvrir leurs portes le 9 juin prochain, selon la CGT.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech