BFM Business

Ces robots épousent les mouvements des humains

Au Semicon Japon, salon professionnel international dédié à l'industrie électronique, des machines étonnantes retiennent l'attention des visiteurs dans les allées. L'interaction entre humains et robots est particulièrement saisissante.

Homme et machine vont de plus en plus se confondre dans les années à venir. Le Salon professionnel Semicon, qui se tient à Tokyo jusqu'au 14 décembre, donne les tendances en matière d'industrie électronique. De nombreuses entreprises comme Bosch ou Tesla y participent. Parmi elles, deux sociétés, Man-Machine Synergy Effectors et Skeletonics proposent des méthodes innovantes pour interagir avec des robots.

Une synergie homme-machine

Avec sa machine, Man-Machine Synergy Effectors joue sur la synergie homme-machine destiné à l'industrie classique. Son appareil rend possible l'exécution de tâches traditionnellement impossibles par un homme ou un robot seul.

Grâce à des capteurs, la machine dotée d'une tête et de bras, reproduit les mouvements d'une personne qui peut être située à plusieurs mètres. Les mouvements n'ont pas besoin d'être programmés en amont, ils sont la reproduction en direct des gestes d'une personne.

Une expérience ludique

De son côté, Skeletonics s'adresse à l'industrie du divertissement. L'entreprise s'appuie sur une technique brevetée pour prolonger les mouvements d'une personne sur une structure de type exosquelette à la taille plus grande. Le principe repose également sur des gestes initiés par une personne qui sont prolongés sur la machine. Il suffit de se glisser à l'intérieur pour devenir un géant en mouvement.

La machine peut être utilisée dans le cadre de films ou pour proposer une expérience ludique à des utilisateurs. Toute la difficulté repose dans la légèreté de la structure. Il faut donner le sentiment à la personne à l'intérieur d'avoir un corps étendu sans en ressentir le poids. Les derniers modèles font 2,6 mètres pour 40 kg, mais les concepteurs souhaitent voir plus grand.

Elise Maillard