BFM Business

Au Royaume-Uni, le Parti travailliste promet une connexion internet rapide et gratuite pour tous

Jeremy Corbyn, chef de file du Parti travailliste.

Jeremy Corbyn, chef de file du Parti travailliste. - ANDY BUCHANAN / AFP

Le Labour, principal parti d'opposition britannique, a promis vendredi un accès internet rapide et gratuit pour tous d'ici 2030, s'il arrive au pouvoir après les élections législatives anticipées du 12 décembre, une des promesses les plus onéreuses et spectaculaires de la campagne.

Pour se faire élire, le Parti travailliste met les petits plats dans les grands. La dernière proposition en date du principal parti d'opposition britannique: un accès Internet rapide et gratuit pour tous d'ici 2030, à condition d'être élu aux élections législatives du 12 décembre.

Ce plan, dont le coût est évalué à 20 milliards de livres (23 milliards d'euros) puis 230 millions de livres (269 millions d'euros) chaque année, serait financé par un fonds du parti travailliste destiné à des projets environnementaux et via des taxes imposées à des géants de la tech telles qu'Amazon, Facebook et Google.

35 euros en moyenne par personne

Jeremy Corbyn, qui avait déjà annoncé qu'il comptait nationaliser "le rail, la poste, et l'eau" dans le discours de lancement de sa campagne, veut aussi nationaliser en partie l'opérateur télécoms BT, pour un coût non précisé.

"Il est temps de rendre le haut débit à fibre optique gratuit pour tous, dans tous les foyers du pays. Le rendre gratuit et accessible à tous ouvrira des possibilités à tous, à la pointe des changements sociaux et économiques", doit déclarer Jeremy Corbyn, le chef du Labour, vendredi à Lancaster (nord-ouest de l'Angleterre), selon des extraits de son discours transmis à la presse.

Ce nouveau service public a pour but de "transformer notre pays, réduire les factures des gens, développer notre économie et améliorer la qualité de vie des gens", affirme ce discours. Selon le Labour, cela permettra d'économiser 30,30 £ (35 euros) par mois en moyenne par personne. Au Royaume-Uni, entre 8 et 10% seulement des bâtiments sont connectés au haut débit via la fibre optique.

Dans la campagne de ces élections, voulues pour sortir de l'impasse sur le Brexit, le parti travailliste arrive pour l'instant loin derrière le Parti conservateur, à 28% d'intentions de vote contre 42% pour les conservateurs, selon un sondage YouGov réalisé mardi.

E.T. avec AFP