BFM Business

À 14 ans, il gagne 15.000 euros par mois en jouant à Fortnite

-

- - Capture d'écran de la chaîne YouTube Sceptic

Griffin Spikoski joue aux jeux vidéo depuis l'âge de trois ans. Depuis la sortie du jeu Fortnite, il a décidé de se dédier à une carrière dans l'esport. L'année dernière, il a perçu 200.000 dollars.

À 14 ans, Griffin Spikoski passe le plus clair de son temps devant son écran d’ordinateur à jouer à Fortnite. Celui qui arbore la même chevelure bleue que Ninja, le joueur le plus célèbre de Fortnite, s’entraîne 18 heures par jour. Et ça paye. Sa chaîne YouTube "Sceptic" (son nom de joueur) est suivie par 2,1 millions d’abonnés et ses vidéos cumulent 71 millions de vues. Il en tire un revenu conséquent: l’année dernière, Griffin a perçu 200.000 dollars, rapporte le Washington Post.

Une double personnalité 

L’adolescent fait le tour des plateaux de télévision pour raconter son histoire. Pour lui, jouer aux jeux vidéo demande un entraînement aussi intense qu’un étudiant athlète de haut niveau. Et quand il ne joue pas, Griffin suit des cours à domicile. La scolarisation classique ne lui convenait pas. Dans un documentaire diffusé sur YouTube, son père explique:

"Griffin est un enfant assez réservé qui n’aime pas être dans la lumière. Mais quand il a commencé à jouer en direct, une toute autre personnalité a surgi, Sceptic".

Alors qu’il commençait à devenir célèbre, Griffin n’arrivait plus à gérer la popularité auprès de ses camarades de classe qui attendaient qu’il se comporte comme "Sceptic" dans la vie de tous les jours, affirment ses parents. 

Réaliser son rêve 

L’esport est un domaine qui brasse beaucoup d’argent. Epic Games, le studio à l’origine de Fortnite, a récemment dévoilé la tenue d’une Coupe du monde avec 100 millions de dollars à la clé. Mais si beaucoup de joueurs essayent de devenir pro, le nombre qui réussissent effectivement à gagner leur vie de cette activité est réduit.

Griffin lui, a réalisé son rêve, selon son père: "il a toujours voulu être dans ce milieu, depuis tout petit". En tout cas, le jeux vidéo n’est pas une lubie passagère. Griffin Spikoski joue depuis l’âge de 3 ans.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech