BFM Tech

Un homme qui revendait des données du groupe LVMH sur le darknet écope de prison avec sursis

Le PDG de LVMH Bernard Arnault, lors de la présentation des résultats du groupe de 2019, le 28 janvier 2020, au siège de LVMH à Paris

Le PDG de LVMH Bernard Arnault, lors de la présentation des résultats du groupe de 2019, le 28 janvier 2020, au siège de LVMH à Paris - ERIC PIERMONT © 2019 AFP

L'homme de 21 ans travaillait pour un prestataire de LVMH et revendait sur le darknet des informations sensibles sur l'entreprise. Il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis probatoire.

A seulement 21 ans, un jeune Mulhousien qui travaillait dans une entreprise prestataire de services pour LVMH, revendait sur un forum du darknet des informations sensibles sur le géant du luxe, obtenues grâce à son travail.

Le jeune homme a reconnu les faits et a été présenté au parquet. Il a été condamné à une peine de quatre mois de prison assortis d'un sursis probatoire avec obligation de travailler, de régler le trésor public et d'effectuer 70 heures de travail d'intérêt général. Il s'agit de sa première condamnation.

Selon les informations de LCI, il revendait notamment des données personnelles de dirigeants, des données de gestion, d'informations sur la flotte de véhicules ou encore des plans d'accès. Il réclamait pour cela 1,5 bitcoin à ses clients, soit environ 12.000 euros, indique l'AFP.

Pour entrer en contact avec le suspect, un enquêteur spécialisé de la police judiciaire de Lyon s'est tourné vers le réseau anonyme Tor, raconte LCI. Ils ont ensuite fixé un rendez-vous physique, lors duquel il a été interpellé.

Pauline Dumonteil et Justine Chevalier