Tech&Co
Twitter

Qui a payé 8 dollars par mois pour avoir un compte certifié sur Twitter?

Selon une enquête menée par le New York Times, ce sont surtout des petits comptes avec peu d’abonnés ou des comptes parodiques qui ont choisi l'abonnement avant que celui-ci ne soit finalement suspendu.

Payer pour être certifié. Contre 8 dollars par mois, Elon Musk avait lancé cette possibilité début novembre avant de finalement la suspendre au bout de quelques jours, après une vague de comptes imposteurs approuvés par Twitter.

A l'aide d'un programme informatique créé par Travis Brown, un développeur de logiciel, le quotidien américain, The New York Times a mené une enquête sur les profils des utilisateurs qui ont payé pour l’abonnement Twitter Blue. L’article révèle que pas moins de 140.000 comptes ont payé pour la fonction. Parmi eux, 300 ont déjà été suspendus.

Accessible à n’importe qui, cet abonnement a favorisé l’usurpation d’identité et la désinformation. L’entreprise Eli Lilly, le basketteur Kevin Durant ou encore le député Ted Cruz... les faux comptes certifiés se sont multipliés. Face à ce fléau, Elon Musk a donc fait machine arrière en supprimant la fonction temporairement deux fois de suite.

La certification était auparavant soumise à vérification d’identité et aux comptes influents. Twitter Blue a eu deux conséquences: tout d’abord, il a permis à des comptes avec un nombre d’abonnés importants d’être certifiés comme celui de Mika Salamanca [un Youtubeur], des comptes de médias ou des acteurs de films pour adultes.

De comptes certifiés affiliés à l'extrême droite

Dans le lot, apparaît aussi de nombreux influenceurs d'extrême droite comme Libs of tiktok qui a partagé des contenus transphobes ou catturd2 qui diffuse de la désinformation sur les élections.

Deuxième phénomène, des petits comptes avec en moyenne 560 abonnés, ont été certifiés, conséquence de l’accès à tous à Twitter Blue. Et le New York Times note la présence forte de l’extrême droite. Parmi les abonnés à Twitter Blue, 5000 d’entre eux suivent des comptes d’extrême droite signalés pour avoir poussé à la fraude électorale.

Les grandes annonces d’Elon Musk depuis son rachat ont boosté les inscriptions à l’abonnement. Pourtant, il faudrait 10 millions d’abonnés à Twitter Blue pour équilibrer les comptes d’un réseau social endetté.

Margaux Vulliet