Tech&Co
Tech

TousAntiCovid: les timides débuts des cahiers de rappel numériques dans les bars et restaurants

INFO BFMTV - Les QR Codes présents dans les restaurants et faisant office de cahiers de rappel numériques ont été scannés à 1,3 million de reprises depuis le 9 juin.

Deux semaines après leur mise en place, l'exécutif fait un premier bilan chiffré des effets des cahiers de rappel numériques. Depuis la réouverture des restaurants en intérieur le 9 juin dernier, les établissements doivent en effet, comme le mentionne le protocole sanitaire, proposer à chaque client de scanner un QR Code pour signifier sa présence dans l’établissement. Le but étant qu’il puisse recevoir une alerte si un client ayant scanné le même QR Code sur la même plage horaire contracte le Covid-19.

87 lieux signalés

Auprès de BFMTV, le cabinet de Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, annonce qu’environ 1,35 million de scannages de QR Code ont été effectués dans les établissements concernés par les cahiers de rappels, soit 90.000 chaque jour en moyenne. En plus des bars et restaurants, les salles de sport doivent également afficher de tels QR Codes à l’entrée. Des chiffres qui semblent bas, puisque rapportés à la population totale, cela représente 0,13% des Français qui quotidiennement utilisent ce cahier de rappel numérique dans un restaurant, un bar ou une salle de sport.

Afin de coller au mieux aux différentes habitudes, le fait de scanner un QR Code enregistre sa présence sur une plage horaire de 30 minutes (pour la restauration rapide), 60 minutes (pour les bars), 90 minutes (pour une salle de sport) ou deux heures (pour les restaurants).

Sur l’ensemble du territoire, le système de cahiers de rappel numérique a permis d’identifier 87 lieux différents où au moins un malade du Covid-19 a été recensé. Au total, ce sont 97 “plages horaires” qui ont été signalées.

"Ces chiffres sont à mettre en perspective avec le recul actuel de l'épidémie, une utilisation encore partielle de l'outil et l'utilisation potentielle de la version papier. Il montre dès à présent l’efficacité du dispositif et pour continuer à traquer le virus, le système doit être davantage utilisé et donc mis à disposition comme le prévoient les protocoles sanitaires" précise le cabinet de Cédric O à BFMTV.

Le fait que certains établissements soient concernés par plusieurs plages horaires signalées peut s’expliquer de plusieurs façons: par exemple si un client malade a scanné le QR Code à plusieurs reprises, a fréquenté le même établissement plusieurs jours de suite ou si cette alerte concerne un salarié de l’établissement, là encore présent plusieurs jours de suite.

40 alertes par client malade

Lunabee Studio, développeur de TousAntiCovid, précise par ailleurs à BFMTV que 3918 alertes de cas contact ont été envoyées depuis le 10 juin dans le cadre du cahier de rappel numérique, soit 260 alertes par jour en moyenne.

Avec un peu moins de 100 établissements concernés par la présence d’un client touché par le Covid-19 pour un peu moins de 4000 personnes alertées, ce sont environ 40 alertes par client malade qui ont été envoyées, avec des écarts probablement importants selon la taille et la nature des établissements.

Selon Lunabee Studio, le nombre d’alertes envoyées est en croissance avec plus de 500 alertes quotidiennes envoyées au cours des trois derniers jours. Une évolution qui peut s’expliquer par une adoption plus importante du système de QR Code, une hausse de nombre de cas de Covid-19 ou tout simplement une hausse de la fréquentation des restaurants en intérieur.

Ces statistiques ne sont pas totalement représentatives de l’ensemble du système de traçage: pour les clients n’ayant pas de smartphone ou ne désirant pas utiliser TousAntiCovid, les établissements sont tenus de proposer un carnet de rappel au format papier, dont les effets sont plus difficiles à mesurer.

Par ailleurs, d’autres alertes sont envoyées par le biais du système de traçage par Bluetooth, toujours utilisé par TousAntiCovid, qui compte désormais 20 millions de téléchargements en plus de 10 millions d’utilisateurs actifs. Plus de 200.000 alertes ont été envoyées depuis le début de l’épidémie grâce au système par Bluetooth, pour plus de 320.000 cas déclarés positifs.

Le système de carnet de rappel numérique de TousAntiCovid fonctionne grâce à un système chargé de préserver l’anonymat des utilisateurs. Lorsque le client d’un établissement scanne le QR Code, un identifiant chiffré lié à l’établissement est enregistré pendant 15 jours sur TousAntiCovid. S’il se signale malade par la suite, cette liste d’identifiants d’établissements est envoyée sur les serveurs puis renvoyée - toujours de façon chiffrée - sur les mobiles des autres utilisateurs, afin que TousAntiCovid ne détermine sur un même identifiant associé à une même plage horaire est enregistré. Le cas échéant, les personnes ayant fréquenté le même endroit au même moment que la personne malade reçoivent une alerte, qui ne fait ni référence au nom de la personne malade, au nom de l’établissement fréquenté et qui affiche une date de contact à risque approximative afin de limiter les possibilités d’identification.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech