BFM Tech

Un Samsung Galaxy Note 7 provoque 1200 euros de dégâts dans une chambre d’hôtel

Le Samsung Galaxy Note 7 calciné

Le Samsung Galaxy Note 7 calciné - (Imgur) Crushader

Un Australien déclare avoir été victime de l’explosion de son smartphone alors qu’il séjournait à l’hôtel. L’établissement lui a adressé une facture plutôt salée.

A peine lancé, le Galaxy Note 7 est rappelé en France et partout dans le monde. En cause, sa batterie qui aurait la fâcheuse tendance à prendre feu et à exploser. Immédiatement, le fabricant s’est engagé à remplacer les appareils défectueux, ou à les rembourser. Mais les frais pourraient ne pas s’arrêter là. Sur le forum Reddit, un Australien raconte comment son Note 7 s’est embrasé dans une chambre d’hôtel, avant de carboniser les lieux.

Le Samsung Galaxy Note 7 calciné
Le Samsung Galaxy Note 7 calciné © (Imgur) Crushader

Mon tout récent Note 7 a explosé ce matin, alors qu’il était en charge et que je dormais. Le smartphone a complètement brûlé. Je ne peux même plus retirer ma carte SIM. Je précise que j’utilisais le chargeur et le câble d’origine. Les draps et le tapis de ma chambre d’hôtel sont complètement calcinés. Je me suis également brûlé un doigt en voulant poser l’appareil au sol” explique l’homme - photos à l'appui, actuellement en voyage d’affaires. Il a ensuite contacté Samsung. Le constructeur lui a confirmé qu’il s’agissait du premier cas australien. Le message a été mis à jour, précisant que Samsung s’était engagé à régler une note de 1200 dollars à l’hôtel pour réparer les dégâts.

Dans l’Hexagone, le problème est plus limité dans la mesure où le smartphone a été rappelé dès le jour de sa sortie, le 2 septembre dernier. Pour le moment, aucune nouvelle date de commercialisation n’a été confirmée par l’entreprise sud-coréenne. De son côté, Apple pourrait bien profiter de la situation. Selon le site taïwanais DigiTimes, le fabricant aurait augmenté de 10% ses commandes de composants nécessaires à la fabrication de l’iPhone 7, dont la présentation aura lieu ce mercredi 7 septembre.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech